Quoi de plus naturel que de terminer une fin de saison par une fête. La scène nationale de Dieppe a invité samedi 8 juin le Surnatural Orchestra pour une Rue des Vikings, inspirée de l’histoire de Jehan Ango, armateur dieppois.

Baptiste Bouquin est un passionné d’histoire. Quand il découvre l’église Saint-Jacques à Dieppe et cette frise dite « des Sauvages », réalisée à l’initiative de l’armateur Jehan Ango (1480-1551), le musicien trouve là le sujet de la prochaine Rue des Vikings, la fête de fin de saison de la scène nationale de Dieppe.

« C’est une histoire incroyable. Les Dieppois ont parcouru le monde entier. Ils ont été les précurseurs dans le domaine des échanges. Il y avait bien évidemment un appât du gain mais pas seulement. Jehan Ango était un explorateur qui avait le sens des affaires et aussi une fascination pour un ailleurs. Nous avons été frappés par cette histoire singulière et riche ».

Baptiste Bouquin

Préparez vos patates

Retour à Dieppe de Baptiste Bouquin avec son Orchestral Surnatural pour cette soirée festive qui a lieu samedi 8 juin. Une fête en trois temps préparée avec des collégiens, des lycéens, des musiciens amateurs, des associations de théâtre et de danse. Cette nouvelle Rue des Vikings est fortement inspirée de la vie de Jehan Ango. Pour en profiter pleinement, il est fortement recommandé de se prémunir de pommes de terre. « Les richesses importées étaient diverses. Il n’y avait pas que de l’or. Mais aussi des patates », rappelle Baptiste Bouquin. 

Le premier acte prend la forme d’une grande mascarade avec deux équipes redoutables. D’un côté, les explorateurs. De l’autre, les sauvages. « Nous allons rejouer les conflits de manière burlesque et théâtrale ». Sans oublier la musique et les danses. Place ensuite au procès du Sieur Jehango dans la deuxième partie de ce spectacle. Le Surnatural Orchestra a confié l’écriture de cet épisode à un aventurier audacieux et un conteur hors pair, Roland Shön. Est-ce que ce Sieur Jehango est un pirate ou un saint homme ? Les arguments des témoins, de l’avocate et du juge seront essentiels pour découvrir la personnalité du marchand. Tout se terminera par une grande fête, le bal de la patate animé par le Surnatural Orchestra, big band réputé pour ses improvisations et ses ambiances explosives.

Infos pratiques

  • Samedi 8 juin à Dieppe
  • 18 heures : départ de La Grande Mascarade, pour les Explorateurs place Louis-Vitet et pour les Sauvages place du Moulin à vent. 
  • 19h30 : procès du sieur Jehango place du Puits-Salé
  • 20h30 : bal de la patate parc François-Mitterrand
  • Spectacle gratuit, sauf pour le bal (tarif : 3 patates)