Après la vache, la poule, voilà le mouton. Sous des formes plus ou moins réaliste, il devient le guide de cette nouvelle saison du cirque-théâtre à Elbeuf qui commence samedi 8 et dimanche 9 septembre. Explication avec la directrice du lieu, Yveline Rapeau.

« Somos » de la compagnie El Nucleo
photo Sylvain Frappat

Il y a beaucoup d’humour et de bonne humeur dans la nouvelle programmation du cirque-théâtre à Elbeuf. Les artistes se moquent de la famille, de la célébrité à tout prix, de ces petites voix intérieures censées être des guides, de l’ivresse du pouvoir. Ils font la fête, rappellent les valeurs de l’amitié et de la liberté, imaginent des monstres loufoques, tournent la réalité en dérision, réinventent le cinéma muet…  Cette couleur festive va traverser toute cette saison 2018-2019 qui commence les 8 et 9 septembre avec Les Bords de Seine, un parcours artistique en trois étapes dans la ville avec la compagnie Aléas, le collectif Entre Nous et La Meute. 

Dans cette troisième programmation d’Yveline Rapeau, il y a surtout une folle énergie. Proche de celle du désespoir. « C’est le reflet de l’état du monde. Néanmoins, cette énergie qui est celle du cirque met l’enjeu au cœur de l’écriture. Elle donne ce carburant, relance le moteur. C’est l’énergie de la vie », commente la directrice du cirque-théâtre à Elbeuf. Celle-ci pousse les circassiens à aller toujours « plus loin dans la prouesse et dans la jubilation ». Comme la compagnie El Nucleo, troupe d’accrobates colombiens installés en Normandie. « Ils sont représentatifs de cette énergie », indique Yveline Rapeau. Emmenée par Edward Aleman et Wilmer Marquez, El Nucleo joue Somos, l’histoire de ces jeunes acrobates qui ont pris le risque de quitter leur pays pour vivre leur art et ainsi ouvert une voie aux plus jeunes.

Diverses esthétiques

25 compagnies font cette saison 2018-2019 avec 26 propositions artistiques très narratives. Comme Famille choisie de Carré curieux, Willy Wolf de La Contrebande, Ubu d’Olivier Martin-Salvan, Deadtown du Théâtre des Frères Forman, Jeunesse de la compagnie des Attentifs…Quelques-unes restent plus expérimentales telles que L’Errance est humaine de Jeanne Mordoj, le Peep Show des Marcel’s, La Chute des anges de la compagnie L’Oubliée…

Pour sa troisième programmation au cirque-théâtre à Elbeuf, l’ambition d’Yveline Rapeau reste la même : partager « le meilleur de la création » et « la diversité des esthétiques qui existe aujourd’hui. J’ai envie de faire découvrir et de donner une visibilité à l’ensemble de ces esthétiques. Chacun doit trouver sa place ». Et le public, lui, doit trouver ses repères dans ces créations plurielles à travers les différentes séquences de la saison.

 

  • Lancement de saison samedi 8 et dimanche 9 septembre avec la compagnie Aléas à 15 heures dans la cour de l’école Michelet, le collectif Entre Nous à 16h15 dans les jardins de l’hôtel de ville et La Meute à 17h30 au cirque-théâtre.
  • Spectacles gratuits
  • Programmation complète de la saison du cirque-théâtre à Elbeuf sur www.cirquetheatre-elbeuf.com