7 productions lyriques, 5 spectacles musicaux, 46 concerts dont 17 avec l’orchestre, 2 avec Accentus, 12 avec des ensembles invités, 7 récitals et 8 avec L’Étincelle, 6 moments à partager en famille, 4 spectacles de danse, 2 ciné-concerts et des nouveaux rendez-vous : c’est un résumé très courts de la prochaine saison de l’Opéra de Rouen Normandie que Loïc Lachenal, directeur, va dévoiler lors des présentations publiques jeudi 23 et samedi 25 mai.

500 ans de musique : c’est un long parcours que propose Loïc Lachenal lors de la saison 2019-2020 de l’Opéra de Rouen Normandie. « L’invention de l’opéra remonte 1550 avec Monteverdi. Or, depuis plusieurs années, on le recentre sur le bel canto, la musique romantique du XIXe siècle. Sans oublier Mozart bien évidemment qui est un pilier fondateur du répertoire de la maison. Après la redécouverte de la musique baroque dans les années soixante-dix, nous savons que l’opéra a 500 ans d’existence. Le répertoire de la musique a 500 ans. Dans la programmation, nous avons tenu à montrer cette richesse et donc embrassé tous ces siècles de création ».

Un voyage dans le temps tout d’abord avec sept productions lyriques… Il commence avec Le Barbier de Séville de Rossini mis en scène par Pierre-Emmanuel Rousseau, venu déjà à Rouen avec Le Comte Ory. Suivront Der Freischütz de von Weber avec la compagnie 14:20 et dirigé par Laurence Equilbey, Le Postillon de Lonjumeau d’Adam, Coronis de Durón par le Poème harmonique de Vincent Dumestre. Autre retour : celui du Lab de Jean-Philippe Clarac et Olivier Delœuil, créateurs d’un magnifique Butterfly en ouverture de la saison 2018-2019. Loïc Lachenal a confié la mise en scène de Tosca de Puccini à David Bobée, directeur du CDN de Rouen Normandie, et celle de Macbeth Underworld de Dusapin à Thomas Jolly, fondateur de La Piccola Familia.

Le bon interprète pour le bon rôle

Dans la rubrique concerts, les noms de grands compositeurs s’enchainent. Au programme : Berlioz et sa Fantastique, Bach et ses Concertos Brandebourgeois, Chostakovitch, Verdi, Haendel, Brahms, Wagner, Strauss, Scarlatti, Vivaldi… Et aussi Beethoven dont on fêtera le 250e anniversaire de sa naissance en 2020. La saison de l’Opéra de Rouen Normandie fera entendre les Symphonies n°4 et n°5, des quatuors, le concerto L’Empereur et l’intégrale des sonates pour violon et piano.

Des grands compositeurs portés par de grands interprètes, des très jeunes comme des plus confirmés. Pour le directeur de l’Opéra de Rouen Normandie, « c’est important d’avoir un bon chanteur dans un bon rôle au bon moment pour lui. Il y a des prises de rôles pour les plus jeunes afin que leur carrière évolue et des rôles pour des chanteurs matures. En fait, les rôles sont servis pour les meilleurs interprètes du moment ». Léa Desandre interprètera pour la première fois Rosine dans Le Barbier de Séville et Joshua Hopkins sera Figaro. Hélène Carpentier sera Madeleine et Madame de Latour dans Le Postillon de Lonjumeau. Serse de Haendel réunit Emily D’Angelo, Serse, et Lucile Richardot, Amastre… Les grandes voix de la saisons 2019-2020 seront celles de Marie-Nicole Lemieux, Elsa Dreisig, Karine Deshays, Sandrine Piau, Patrizia Ciofi…

Un atelier et un apéro

Pas de saison sans danse. Cette année propose seulement quatre spectacles chorégraphiques. Avec 10 000 Gestes, Boris Charmatz a écrit un spectacle dans lequel « aucun geste n’est jamais répété par aucun des danseurs en présence ». Retour d’Angelin Preljocaj avec Winterreise, inspiré de la partition de Schubert. Pierre Rigal mêle gestes et voix dans Merveille. Sidi Larbi Cherkaoui a imaginé avec Colin Dunne, spécialiste de la danse irlandaise, Session pour explorer divers univers.

Des pages musicales s’ouvrent également pour les enfants. Il y aura une deuxième édition du Big Bang Festival avec la compagnie Zonzo lors d’un week-end de surprises musicales. La prochaine saison aura son opéra participatif avec une adaptation en français des Petites Noces de Mozart. Le Quatuor Alfama racontera Le Rêve d’Ariane pour découvrir l’histoire du quatuor à cordes. Le compositeur Marc-Olivier Dupin et le dessinateur Joann Sfar donnent leur version du Petit Prince de Saint-Exupéry. Enfin, L’Abrégé des merveilles de Marco Polo d’Arthur Lavandier réunit un groupe d’enfants dans ce récit poétique.

À noter la création de deux nouveaux rendez-vous. Le premier, l’atelier d’écoute comparée, s’adresse aux amoureux de la musique qui ont envie de jouer au jeu des différences des versions enregistrées d’une même œuvre. L’Apéro des critiques est un moment pour les spectateurs souhaitant échanger sur les opéras qu’ils ont vus.

Infos pratiques

  • Présentation de la saison 2019-2020 jeudi 23 mai à 20 heures et samedi 25 mai à 18 heures au Théâtre des Arts à Rouen.
  • Entrée libre.
  • Réservation au 02 35 98 74 78 ou sur www.operaderouen.fr