C’est un spectacle en forme de haïkus. Philippe Découflé et sa compagnie DCA reviennent du 22 au 24 mai au Volcan au Havre avec de Nouvelles Pièces courtes pleines de fantaisie.

« Philippe Découflé aime la diversité. Il n’a pas la notion de corps de ballet. Il préfère s’inspirer de la gestuelle des danseurs. Il les considère toujours comme force de propositions. C’est après qu’il pose sa patte si particulière ». La danseuse Alexandra Naudet travaille avec le chorégraphe depuis 1997. Elle a été son assistante pour ces Nouvelles Pièces courtes, présentées du 22 au 24 mai au Volcan au Havre.

Cette création reflète cette diversité. Les Nouvelles Pièces courtes sont au nombre de cinq. Comme autant de voyages dans des contrées imaginaires. « Ce n’est pas une pièce en cinq actes. Il n’y a pas de fil conducteur, de narration. Ce sont des portes ouvertes sur différents univers, une suite de haïkus contemporains » portés par deux à sept interprètes, danseurs, musiciens, acrobates, mimes et comédiens. Les Nouvelles Pièces courtes sont une succession de tableaux avec cinq couleurs de danse, cinq thèmes et formats différents.

Cinq variations

Le premier Trio est un regard tendre et musical sur le parcours de Raphaël Cruz, artiste canadien disparu en janvier 2018, membre des 7 Doigts de la main et du Cirque du Soleil. Après une collaboration sur Wiebo et Courtepointe, « Philippe avait envie d’un duo avec Raphaël, pianiste, acrobate sublime, et Violette Wanty, flûtiste. Il voulait leur donner une grande place et la possibilité de montrer tous leurs talents ». 

Le Trou est une des Nouvelles Pièces courtes avec Julien Ferranti qui joue sur l’illusion de deux corps. Philippe Découflé partage une vision amusée de L’Évolution, ses émotions sur Vivaldi. « Il écoutait cette musique avec sa maman ». Direction enfin le Japon : « il a travaillé sur des souvenirs de tournée. Il aime beaucoup ce pays ». Philippe Découflé invente son Japon en jouant sur les clichés. 

Cinq pièces comme cinq variations pour aborder plusieurs styles de danse, jouer sur les contrastes, montrer des corps, créer des costumes chatoyants, emprunter au cinéma et à la bande dessinée. Philippe Découflé, toujours audacieux, a laissé libre cours à son imagination, créer des ambiances mélancoliques et féeriques.

Infos pratiques

  • Mercredi 22 et jeudi 23 mai à 19h30, vendredi 24 mai à 20h30 au Volcan au Havre.
  • Spectacle tout public à partir de 8 ans
  • Tarifs : de 33 à 5 €. Pour les étudiants : carte Culture.
  • Réservation au 02 35 19 10 20 ou sur www.levolcan.com