Sophie Bénastre a publié Zinzin chez Oskar éditeur. Son troisième livre jeunesse ; en attendant le suivant au printemps…

 

Comment écrire pour les élèves des classes de primaire ? Ces élèves dont on dit qu’ils ne lisent (déjà) plus… Sophie Bénastre les connaît ; comme elle connaît à peu près toute la palette des jeunes de 7 à… 17 ans. En tant que professeure-documentaliste dans deux établissements rouennais, elle a eu maintes fois l’opportunité d’approcher le jeune, cet inconnu… C’est sans doute pour cette raison qu’elle a choisi d’écrire des histoires pour lui.
« Zoé est zinzin. En tout cas, c’est ce que tout le monde dit. Jeanne, sa meilleure amie, préfère dire que Zoé est « fada » ou « foldingue ». Louis affirme que Zoé est totalement « azimutée ». Simon préfère les expressions imagées comme « Zoé a une araignée au plafond » ou « Zoé yoyotte de la toiture ». Chacun dit les choses comme il veut. Moi, je préfère lui murmurer tendrement qu’elle est zinzin, ma Zoé » C’est ainsi que commence Zinzin, le petit dernier de Sophie Bénastre. L’histoire d’un petit couple à l’école. Elle, aime s’habiller selon ses humeurs. Lui, est juste raide-amoureux… Donc tout va bien ; jusqu’au jour où Miss Parfaite arrive en classe, la nouvelle qui attire les regards. Voilà Zoé qui se met à vouloir l’imiter… Et là, rien ne va plus.

 

Zinzin, c’est un court roman pour dire aux écoliers : ne vous laissez pas avoir par la mode et sachez rester vous-même. Et pour faire passer le message, Sophie Bénastre y mettra des péripéties, de l’humour, les dessins d’Anne Junker. Et une pincée de magie… Cette fois, l’auteure a voulu un récit résolument joyeux où l’identification du lecteur aux personnages est immédiate. Un ton nouveau puisque les deux premiers romans jeunesse de Sophie – Mélodie en sous-sol et La Bulle de secrets (Oskar) – étaient plus graves avec pour héros respectifs, une fillette de 12 ans disparue et un ado fugueur.

Le prochain rendez-vous pour Sophie : en mai prochain sortira en grand format La Princesse de l’aube (De la Matinière jeunesse). Un nouveau virage qui promet quelques belles pages de poésie avec le talent de Sophie Lebot au pinceau.

 

Hervé Debruyne

  • Zinzin, Sophie Bénastre, Oskar éditeur