COVID 19 : Pas de concerts. Pas de spectacles. Pas d’expositions… nous avons une belle pensée et apportons tout notre soutien à tous les acteurs et actrices du monde culturel, particulièrement affectés par cette mesure. Prenez soin de vous. Restez chez vous et toujours aussi curieux !

2014 à l’Opéra : une fréquentation en hausse

par | 6 avril 2015 | Opéra

C’est l’heure du bilan pour l’Opéra de Rouen Haute-Normandie. L’année 2014, marquée par l’arrivée d’un nouveau chef principal, Leo Hussain, affiche des chiffres en progression.

 

photo Jean pouget

photo Jean pouget

+ 5 % : tel est le pourcentage d’augmentation du nombre de spectateurs à l’Opéra de Rouen Haute-Normandie en 2014 qui a accueilli 72 587 personnes (69 341 en 2013) lors des 77 représentations (82 en 2013). Le taux de fréquentation s’établit alors à 88 % (80 en 2013), soit 11 % de plus. A ces chiffres s’ajoutent les 17 296 jeunes spectateurs (13 750 en 2013) qui ont assisté aux 23 représentations scolaires (22 en 2013). La hausse atteint là 26 %.

 

Il ne faut pas oublier les 16 662 spectateurs qui ont assisté aux 60 représentations données en tournée (34 en Haute-Normandie). Sur l’ensemble de l’année, 106 545 spectateurs sont venus voir un programme de l’Opéra de Rouen Haute-Normandie à Rouen et ailleurs.

 

« Les recettes provenant de la billetterie ont augmenté de 200 000 €, soit une hausse de 17 % par rapport à 2013. Le solde est donc positif. C’est un succès sur le plan artistique et budgétaire », se réjouit Nicolas Mayer-Rossignol, président de la Région Haute-Normandie et de l’Opéra de Rouen Haute-Normandie. Un excédent, pour un budget de 12 millions d’euros, qui sera réinvesti autant dans l’artistique que dans le fonctionnement.

 

2014 est l’année des bons chiffres et aussi de l’arrivée d’un nouveau chef principal. Depuis juin, Leo Hussain dirige l’orchestre de l’Opéra de Rouen Haute-Normandie. Le jeune maestro, charismatique, excelle dans des programmes audacieux et éclectiques. Frédéric Roels, directeur de l’Opéra a retenu « les créations des productions lyriques Les Contes d’Hoffmann d’Offenbach et Didon et Enée du Poème harmonique. Le concert du quatuor Ysaÿe a été fort émotionnellement, tout comme le programme Mendelssohn d’Accentus et la création de Thierry Escaich ».

 

Les travaux se sont poursuivis à l’Opéra pendant 2014. Après la salle, c’est tout le bloc administratif qui a été rénové. « Tout sera terminé dans deux ou trois semaines », assure Frédéric Roels. « Le bâtiment sera plus fonctionnel, l’espace, mieux organisé et plus sécurisé. L’électricité datait de 1962. L’été prochain, c’est la salle Saint-Saëns, utilisée pour les répétitions, qui sera en travaux. Elle présente des défauts thermiques et acoustiques ».

À lire également

adipiscing ut porta. dolor dolor. amet, sed lectus tempus odio