« Nous, dans le désordre » d’Estelle Savasta | mardi 29 novembre

Photo : Danica Bjeljac

Ismaël s’allonge et se tait. Un geste radical qui suscite toutes sortes de réactions, et questionne ce qui fonde notre être au monde.

Ismaël a 20 ans. Il va bien. Il a grandi dans une famille modèle, le genre de famille qui fait envie. Il n’a jamais posé de problème et pourtant ce dimanche, il disparaît. On le retrouve simplement allongé au bord d’un chemin, derrière la maison de ses parents. Il a écrit ce mot : « Je vais bien. Je ne dirai rien de plus. Je ne me relèverai pas ». C’est là que l’histoire commence.

Au départ de chaque création d’Estelle Savasta, artiste associée au CDN, une question est posée. À quoi résisterions-nous si nous le pouvions ? « Nous dans le désordre » décortique cette envie de transgression, confuse et parfois violente, qui sommeille. Ismaël a décidé de dire stop. Face à son inébranlable détermination à rester mutique, sa famille et ses proches perdent leurs repères. Les esprits et les cœurs sont mis à rude épreuve. L’ordre des choses est bouleversé par cette désobéissance muette.

Estelle Savasta est artiste associée au CDN