« Anton et l’air » par la Madrid Biscuit Compagnie | jeudi 4 avril

Photo : Michel Gay

[Théâtre] une plongée au travers de deux œuvres du dramaturge russe Anton Tchékhov : L’Ours et Le Jubilé où se mêlent à la fois dramaturgie et mélodies de Serge Gainsbourg

Dans L’ours, une jeune veuve s’oppose à un homme venu lui réclamer une dette contractée par son défunt époux : leur confrontation n’est qu’un prétexte pour essayer d’échapper à la violence du désir qui les taraude.
Dans Le jubilé, le directeur d’une banque fait face à l’assaut de forces – son secrétaire irascible, son épouse volubile, et une intruse opiniâtre – qui l’entraînent vers le chaos, le jour-même où l’on s’apprête à le glorifier.  

Anton et l’air ou deux précieuses miniatures qui mettent en scène le tragique de l’existence humaine, les âmes déchirées, les souffrances cachées ou avouées. L’élégance d’Anton Tchekhov réside alors dans une mise à distance ironique pour y traquer la grandeur et la petitesse de nos comportements. Des larmes aux rires, des rires aux larmes… la fameuse « âme russe »

  • Jeudi 4 avril à 20h30 à la Cidrerie, Beuzeville
  • Pour tenter de gagner des places, écrivez à muriel.relikto@gmail.com ; merci de préciser le titre du spectacle pour lequel vous jouez.
  • Vous êtes de plus en plus nombreux à tenter votre chance, nous en sommes ravies ! Mais de ce fait, il ne nous est plus possible de répondre à chacun. Sans retour de notre part, c’est que vous n’avez pas gagné.