30 rendez-vous au Trianon transatlantique

par | 30 septembre 2020 | Vie culturelle

Une soirée pour découvrir la prochaine saison du Trianon transatlantique à Sotteville-lès-Rouen et se plonger dans un spectacle en forme d’émission télévisée consacrée à la chanson française. Le directeur Éric Boquelet en dévoile les grandes lignes jeudi 1er octobre.

Sa première saison s’est terminée brutalement à la mi-mars avec le confinement. Pour Éric Boquelet, directeur du Trianon transatlantique depuis janvier 2019, il n’est pas simple d’effectuer un bilan. À son arrivée, il a souhaité « s’inscrire dans une histoire tout en imaginant un prolongement avec des nouveaux rendez-vous ». Néanmoins, les chiffres sont encourageants. Pour le concert mystère, « nous avons eu 65 personnes pour le premier, 85 pour le deuxième et nous avions une centaine de réservations pour le troisième qui n’a pu avoir lieu en avril. L’idée est de susciter la curiosité et découvrir un projet avec des contenus surprenants ». En 2020-2021, il y aura trois concerts mystère ; le premier est prévu le jeudi 15 octobre.

Autre nouveauté qui a été appréciée : les conférences chantées. « Il y a une double entrée, soit une thématique, soit un hommage à un artiste ». Retour d’Ignatus  qui se consacre cette saison au répertoire de Boris Vian, à celui de Serge Gainsbourg et aussi au songwritting pour tenter de comprendre le processus d’écriture d’une chanson.

Des concerts, des résidences

Le Trianon transatlantique, qui reste une scène conventionnée d’intérêt national chanson francophone, mêle la pop, la folk, le hip-hop… avec Aloïse Sauvage, Poupie, Adélys, Tim Dup, Deleyaman, Lili Cros & Thierry Chazelle, La Maison Tellier, Miossec, Les Agités du bocal, Bertrand Belin avec les percussions et claviers de Lyon. En tout 30 concerts et rencontres lors de cette saison 2020-2021. Toute la saison sera présentée jeudi 1er octobre avant 66 Revolution Pop avec Barbara Carlotti qui revisite la variété française.

C’est la partie visible du Trianon transatlantique. La salle de Sotteville-lès-Rouen œuvre aussi dans l’ombre avec une série de résidences afin que « la filière puisse continuer à exister » et des actions d’éducation artistique et culturelle. « Il faut donner des clés, construire un avenir. C’est le rôle des scènes publiques. Nous ne pouvons pas rester immobiles. Malgré les contraintes et les règles, il est essentiel de se projeter pour avancer ».

Infos pratiques

  • Jeudi 1er octobre à 19 heures au Trianon transatlantique à Sotteville-lès-Rouen
  • Concert gratuit
  • Réservation au 02 35 73 95 15 ou sur www.trianontransatlantique.com
  • photo : Bertrand Belin © Bastien Burger

Relikto vous offre des places

  • Vous voulez assister à la présentation de saison du Trianon transatlantique et au concert de 66 Revolution Pop ? Relikto vous réserve deux places. Tentez votre chance !
  • Pour participer, likez la page Facebbok de Relikto et envoyez-nous très vite un message sur relikto.contact@gmail.com

À lire également

ut odio ultricies leo dictum commodo accumsan quis, Praesent risus. nec at