Fécamp : Adèle Charvet et Florian Caroubi à l’église Saint-Étienne

14 Août 2020 | 20 h 30 min 21 h 30 min

Adèle Charvet, mezzo-soprano, et Florian Caroubi, pianiste, évoquent la mer et l’impressionnisme musical français vendredi 14 août en l’église Saint-Étienne à Fécamp. La mer comme déchirante séparatrice des amants, comme rêve d’un idéal exotique, comme l’expression d’une nostalgie diffuse et de désirs d’envols, ou simplement comme sujet aux plus rutilantes peintures des sons ; en élément naturel changeant et multiforme, la mer trouve dans l’impressionnisme musical français une place toujours renouvelée. L’impressionnisme transparaît dans ce programme de plusieurs manières. D’abord temporellement chez Duparc ou Chausson, dont les oeuvres sont contemporaines des huit grandes expositions publiques, entre 1874 et 1886. Ensuite et surtout, esthétiquement, dans l’écriture souple, fluide, colorée et visionnaire des pièces de piano seul, dans la ductilité des harmonies de l’Horizon Chimérique, dans la rupture avec l’académisme tonal de l’ensemble de ces compositeurs français, dans ce contact direct et sensoriel à la nature, et plus particulièrement ici à l’immensité de la mer. 

église Saint-Etienne

2, rue Saint-Etienne
Fécamp, 76400 France
non venenatis, commodo felis libero elit. ut et, neque. Sed Aenean