La compagnie N’Soleh | Faro Faro – Massidi Adiatou

24 Nov 2020 | 20 h 00 min

Ce n’est pas tous les jours que l’on peut se retrouver, le temps d’une soirée, à Yopougon, un quartier populaire d’Abidjan. Alors on en profite ! Alors on imagine ! Et l’on suit les danseurs de la compagnie N’Soleh, des amateurs de la rue abidjanaise devenus des professionnels sur les scènes du monde. Et c’est la danse urbaine ivoirienne qui traverse la rue pour venir jusqu’à nous. C’est l’heure des maquis, de la bière, des fièvres et des excès, de la séduction, de la drague et de la sape, de la frime et de la fête… Odeurs de poulets grillés, lumières des lampes tempête et des néons, ambiance festive… Et au milieu de la rue (de la scène !), un ring où le combat sera de musiques, de gestes, de couleurs et de lumières. Les garçons ont leurs plus beaux costumes. Les filles sont sexy. Joutes, défis et surenchères. Hip-hop, break dance, arts martiaux, danses traditionnelles. Danses codées, danses d’imitation. Scènes de rues, scènes de vie. Là un professeur de philosophie moqué par ses étudiants, ailleurs on singe la grippe aviaire, on mime la danse de la moto. On prend le parti de danser pour ne pas avoir à en pleurer. Le message est parfois politique. Le propos est souvent drôle, décalé et même coupé-décalé. C’est contagieux et sans risque.

Le Cadran

boulevard de Normandie
Evreux, 27000 France
efficitur. felis commodo fringilla dapibus tempus sed