COVID 19 : Pas de concerts. Pas de spectacles. Pas d’expositions… nous avons une belle pensée et apportons tout notre soutien à tous les acteurs et actrices du monde culturel, particulièrement affectés par cette mesure. Prenez soin de vous. Restez chez vous et toujours aussi curieux !

Le Havre : Frédéric Tran au CEM

La pilosité faciale n’est pas qu’une question de style, mais touche a des aspects sociologiques et psychologiques. Une grande majorité des jeunes de moins de 25 ans s’affichent avec une barbe. Ce pourrait être un nouveau rite de passage à l’age adulte pour cette jeune génération tandis que les plus de 50 ans ne la perçoivent plus comme un signe de relâchement. Il n’y a pas si longtemps, le métier de barbier semblait être subordonné à celui de coiffeur, mais nous assistons au grand retour des barbershops qui fleurissent dans toutes les villes. Frédéric Tran a invité 100 hommes à prendre la pose en studio. De la barbe naissante à celle des concours, cette galerie de portraits photographiques contemporains interroge la présentation de soi et la construction d’une identité tout en  invitant à relire Thomas Gowing qui, en 1854 dans son livre Philosophie de la barbe affirmait : « (…) il est impossible de regarder une série de portraits d’hommes barbus, quel que soit leur degré d’exécution, sans ressentir leur dignité, gravité, liberté, vigueur et complétude ».

 

  • Entrée libre le lundi de 18 heures à minuit, du mardi au vendredi de 14 heures à minuit, le mercredi de 9 heures à 12 heures, le samedi de 14 heures à 19 heures et le dimanche de 14h30 à 19 heures
non quis adipiscing mi, libero Nullam dolor.