COVID 19 : Pas de concerts. Pas de spectacles. Pas d’expositions… nous avons une belle pensée et apportons tout notre soutien à tous les acteurs et actrices du monde culturel, particulièrement affectés par cette mesure. Prenez soin de vous. Restez chez vous et toujours aussi curieux !

Rouen : Alessandro de Marchi à la chapelle Corneille

Mozart n’est pas le seul à avoir mis en musique le célèbre libertin. Vingt-six ans avant, Gluck a aussi composé un Don Juan, non pas un opéra mais un ballet-pantomime en trois actes. Si la partition originale est perdue, son contenu musical a traversé les temps et annonce la réforme que Gluck fera souffler sur l’opéra. Les derniers numéros de cette œuvre font entendre tonnerre et éclairs ; Don Juan englouti, c’est l’angoisse qui gagne, pas de happy end : frissons garantis… ! Gluck rompt ici délibérément avec le ballet aimable et fait naître le fameux style musical « Sturm und Drang » (tempête et passion). Le chef d’orchestre Alessandro De Marchi, directeur artistique du prestigieux Festival d’Innsbruck, dirigera du clavecin pour enflammer l’Orchestre.

dolor. lectus Donec nunc amet, leo ipsum vulputate,