Un Souffle de modernité

29 Août 19 Déc

À bien des égards, Camille Saint-Saëns (1835-1921) demeure une sorte d’énigme. Personnalité insaisissable et libre, interprète adulé, érudit respecté, chroniqueur et polémiste redouté, infatigable animateur de la vie musicale, compositeur prolixe et éclectique, il ne se laisse approcher que par l’étude attentive des quelque six cents œuvres inscrites à son catalogue, l’analyse de ses centaines d’écrits, la lecture de ses milliers de lettres, témoins d’une activité intense et qui déploient sous nos yeux quatre-vingts ans d’histoire de la vie culturelle occidentale. Pour qui s’intéresse aux instruments à vent, il apparaît rapidement que la longue carrière de Saint-Saëns correspond à l’une des périodes les plus inventives de la facture instrumentale au cours de laquelle les instruments à vent ont progressivement pris la forme moderne. C’est principalement à La Couture-Boussey et dans ses villages avoisinants où de célèbres dynasties de facteurs telles que les Buffet, Godfroy, Julliot, Martin, Noblet ou Thibouville exerçaient leur art, que la plupart de ces innovations ont vu le jour, et que de nouveaux instruments ont été fabriqués en série, tout d’abord de manière artisanale puis industrielle. Mettre en dialogue cette évolution de la facture des instruments à vent avec l’intense période créatrice de Saint-Saëns est dès lors apparu comme une évidence. 

  • Ouverture les mardi, vendredi et dimanche de 14 heures à 18 heures et le samedi de 9h30 à 12h30 et de 14 heures à 18 heures
  • Entrée gratuite
  • Renseignements au 02 32 36 28 80 ou sur www.lemiv.fr

musée des instruments à vent

2, rue d'Ivry
La Couture-Boussey, 27750 France