Au 106 à Rouen : musique rime avec numérique

par | 24 novembre 2015 | Concert

Les pratiques changent. Le 106 évolue. Pour ses 5 ans, la salle rouennaise s’est dotée de plusieurs équipements numériques afin de capter des événements et d’accompagner davantage les artistes dans leur démarche de promotion.

 

106 table enregistrement video concertA la rentrée, les habitués du 106 ont déjà découvert une nouvelle version du site web, plus aéré. Avec les concerts s’est à nouveau fait entendre l’émission de radio avec HDR et la Gonzo Compagnie. C’est la partie déjà existante et la plus visible d’un projet numérique que vient de lancer la salle rouennaise pour son cinquième anniversaire.

 

Première nouveauté : la captation de conférence, de concerts dans le Club. La smac veut ainsi « laisser une trace » des événements qu’elle organise. Tel Alan Lomax auquel le 106 a rendu hommage en mai et juin derniers lors du festival Rush. « Nous héritons un peu de cela », remarque Jean-Christophe Aplincourt, directeur du 106. « Cela constitue en quelque sorte un patrimoine de la culture contemporaine ». Le 106 répond aussi à une demande de la part des groupes. « Pour les artistes émergents, il sera possible d’utiliser ces images pour leur promotion ». Pour enregistrer les concerts et autres manifestations, le 106 s’est doté d’un équipement vidéo broadcast, une régie numérique et huit caméras. « Le montage s’effectue de manière instantané. On réalise en même que l’on filme ». Depuis septembre, six captations de concert ont déjà été réalisées.

 

Dans ce projet numérique, il y a la création d’un e-label. Pas question pour le 106 d’être producteur. « Les groupes doivent rester autonomes pour qu’ils fassent leur chemin ». Cependant, cet e-label, c’est l’étape manquante pour assurer un parrainage complet. Dans ce cadre, les groupes filleuls, cible privilégiée, bénéficient d’un accompagnement personnalisé, d’un accès facilité au studio de répétition, de journées de filage et de maquettage… Désormais, ils peuvent enregistrer deux titres. Cet e-label n’est pas seulement réservé aux groupes parrainés par le 106. Il est ouvert à tous les artistes mais « nous serons sélectifs. Nous prenons en compte l’élaboration du projet, l’engagement et la compétence ».

 

Cet enregistrement ne s’inscrit pas du tout dans une ligne commerciale. Pour Jean-Christophe Aplincourt, « il est un marche-pied pour les groupes émergents, un outil stratégique, de promotion ». L’objectif fixé : la sortie d’un single par mois. Il a déjà été dépassé puisque Tallisker, Ellah A. Thaun, AA & You, Older et Pris Wayland ont leur enregistrement.

 

 

À lire également

fringilla mattis nunc risus. dolor eget ut felis libero at Nullam