Il a illuminé les dernières Nuits de l’Alligator. Cedric Burnside est de retour en France et joue samedi 9 novembre à La Traverse à Cléon lors du festival Blues de Traverse.

Dans la famille Burnside, installée dans le Mississipi, le flambeau musical se transmet de père en fils. Il a été porté par le grand-père, R.L. Burnside (1926-2005), le Big Daddy, devenu une véritable légende jouant un blues authentique. Le père, Calvin Jackson, est batteur. Il y a désormais le petit-fils. Cedric Burnside a commencé la scène adolescent avec son grand-père, assis derrière la batterie avant de se produire avec des pointures du genre.

Le voilà sur le devant de la scène. Cedric Burnside, auteur, compositeur et interprète, ne renie pas cet héritage familial si précieux, nourri du Hill country blues. Le multi instrumentiste s’en inspire fortement pour trouver sa propre recette. La musique de Cedric Burnside est enivrante, voire hypnotisante, transporte dans des ambiances fiévreuses.

Après quelques Nuits de l’Alligator, dont une au 106 à Rouen en février 2019, Cedric Burnside est à nouveau en tournée en France et s’arrête samedi 9 novembre à La Traverse à Cléon lors du festival Blues de Traverse. Une nouvelle occasion de découvrir son album, Benton County Relic, une série de peintures des états d’âme qui donnent le frisson.

Infos pratiques 

  • Samedi 9 novembre à 20h30 à La Traverse à Cléon.
  • Première partie : Muddy Gurdy
  • Tarifs : de 20 à 8 €. Pour les étudiants : carte Culture.
  • Réservation au 02 35 81 25 25 ou sur www.latraverse.org