Le Courtivore 2017, c’est une sélection de 24 courts métrages. A voir du 10 mai au 2 juin à l’Ariel à Mont-Saint-Aignan et à l’Omnia à Rouen.

Le principe du Courtivore reste inchangé. L’équipe du festival dédié au court métrage sélectionne et le public vote pour ses coups de coeur. Pour que tout fonctionne, il y a tout d’abord un gros travail en amont puisque plus de 1 100 films arrivent chaque année dans les boîtes aux lettres du Courtivore. Cette 17e édition qui se déroule du 10 mai au 2 juin s’annonce des plus riche avec 24 courts métrages projetés pendant les 7 séances. « Nous veillons à offrir une programmation variée. C’est une volonté de l’équipe de proposer une vraie représentation de ce qu’est le cinéma aujourd’hui ». Variété dans le genre avec des comédies, des drames, des fictions, des documentaires, des films d’animation… Variété aussi dans les sujets traités. « Il y a cependant une tendance qui se dégage cette année. Nous avons reçu beaucoup de films traitant des migrants, de l’accompagnement des personnes âgées, notamment de la maladie d’Alzheimer », remarque Elian Pirio

Lors de cette nouvelle édition, Le Courtivore s’intéresse à l’architecture. « Depuis trois ou quatre ans, ce thème revient souvent. Dans leurs films, les réalisateurs n’évoquent pas le côté technique mais davantage l’architecture comme une aventure humaine. Ils parlent de la vie des cités, de l’attachement étrange des habitants à leurs tours même s’ils les détestent ». Le Courtivore se retrouve ainsi « sous les toits » avec six courts métrages relatant le vivre ensemble. Autre thème : la science fiction. « Nous avons voulu nous faire plaisir », confie Elian Pirio. Les Courts du 3e type, c’est une sélection de sept films fantastiques, des jeux vidéos sélectionnés par Pix3l et la visite d’une maison hantée.

Quant au public, il ne peut se contenter de regarder les courts métrages. Son vote est important puisqu’il devra choisir le lauréat du Courtivore 2017 lors de la finale. Les étapes : deux films qui ont reçu le plus grand nombre de voix lors des trois actes se retrouvent en finale. Pour la première fois, cette année, les enfants pourront aussi désigner leur coup de coeur lors du Courtivore en short.

 

Le programme du Courtivore

  • Mercredi 10 mai à 20 heures à l’Ariel à Mont-Saint-Aignan : Acte 1
  • Mercredi 17 mai à 20 heures à l’Ariel à Mont-Saint-Aignan : Acte 2
  • Mercredi 24 mai à 20 heures à l’Ariel à Mont-Saint-Aignan : Acte 3
  • Mercredi 31 mai à 14 heures à l’Omnia à Rouen : le Courtivore en short
  • Mercredi 31 mai à 20 heures à la Maison de l’architecture à Rouen : Le Courtivore sous les toits
  • Jeudi 1er juin à 19 heures à l’ancienne école des Beaux-Arts à Rouen : Les courts du 3e type
  • Vendredi 2 juin à 20 heures à l’Omnia à Rouen : finale