COVID 19 : Pas de concerts. Pas de spectacles. Pas d’expositions… nous avons une belle pensée et apportons tout notre soutien à tous les acteurs et actrices du monde culturel, particulièrement affectés par cette mesure. Prenez soin de vous. Restez chez vous et toujours aussi curieux !

Cirque à Elbeuf : une promenade dans New York

par | 25 janvier 2018 | Cirque

Le metteur en scène Stuart Seide emmène neuf élèves de l’académie Fratellini dans sa ville natale. Un Garson à New York est une traversée imaginaire à réaliser du 26 au 28 janvier au cirque-théâtre à Elbeuf.

New York, c’est sa ville. Celle où il a vécu jusqu’à l’âge de 24 ans. A tout jamais, les couleurs, les sons, les émotions, les musiques, les films sont inscrits dans la mémoire et dans la chair de Stuart Seide. Le metteur en scène porte l’intensité de La Grosse Pomme. « New York, c’est une série d’images, un patchwork d’images. Cette ville cosmopolite peut être agréable, désagréable. Elle est nourrie de nombreuses cultures, de plusieurs types de personnes. Elle est multicolore, protéiforme. Elle vit à différents rythmes mais New York, c’est surtout 24 images par seconde ; comme au cinéma. Ça grouille. C’est brut. Et il y a quelque chose de déraisonnable ».

Toute cette énergie, Stuart Seide a voulu la transposer dans Un Garçon à New York, une pièce qu’il a créée avec les élèves de l’académie Fratellini. « C’était évident pour moi. Quand j’ai été contacté, j’ai pensé à New York. J’ai eu envie de parler de ma ville parce que je me sens new-yorkais avant tout et je n’oublie pas d’où je viens. Une phrase dit : on peut sortir un garçon de New York mais on ne peut sortir New York du garçon ».

Une première pour Stuart Seide

Avec Un Garçon à New York, présenté du 26 au 28 janvier au cirque-théâtre à Elbeuf. Stuart Seide, metteur en scène de théâtre, malaxe pour la première fois la matière circassienne. « C’est une autre manière de défendre la notion de théâtre. La question du corps reste essentielle. Je fais un théâtre d’acteur qui a une voix, un corps, des doutes, des peurs, des fragilités… Tout est basé sur l’être humain. Ces jeunes artistes ont fait preuve de beaucoup de générosité, d’engagement, de disponibilité, d’ouverture d’esprit ».

Un Garçon à New York est l’histoire d’un jeune homme, employé de bureau, qui rentre chez lui. Il rêve. « C’est presque Alice au pays des merveilles », confie Stuart Seide. Il croise des personnages sur un trapèze, en haut d’un mât chinois, dans un cerceau… C’est une traversée de New York au rythme d’une bande son faite des titres de Lou Reed, Patti Smith, George Gershwin.

 

 

  • Vendredi 26 janvier à 20h30, samedi 27 janvier à 18 heures, dimanche 28 janvier à 15 heures au cirque-théâtre à Elbeuf. Tarifs : de 21 à 12 €. Pour les étudiants : carte Culture. Réservation au 02 32 13 10 50 ou sur www.cirquethéâtre-elbeuf.com
  • Spectacle tout public à partir de 5 ans.

À lire également

nec venenatis, ut neque. facilisis efficitur. lectus ut ultricies Nullam sem,