Il était dj Pone. Le voilà Pone, tout simplement. Comme pour affirmer un nouveau départ. Pone est seul sur scène pour défendre un premier album, Radiant. Il est en concert samedi 18 mars au 106 à Rouen en clôture du festival Les Pluriels.

 

Double H, Svinkels, Birdy Nam Nam et, plus récemment Sahr… C’est un parcours de vingt années. Pone a en effet multiplié les collaborations musicales. Il était temps pour le dj de « prendre un nouveau départ ». Un départ qui se concrétise par la sortie d’un nouvel album. « J’avais beaucoup de morceaux. Un jour, j’ai croisé Superpoze sur un festival. On a discuté. Je lui ai dit de passer au studio lorsqu’il viendrait à Paris. Et il est venu. Je lui ai fait des maquettes. Il a trouvé ça vachement bien et je lui ai proposé de travailler ensemble. Cela a été aussi simple que rapide ». Pone est sorti de sa zone de confort à un moment plus compliqué pour lui. Cet album a été un vrai challenge mais « il ne devait pas être un galop d’essai. Il fallait que ce soit bien fait ».

 

Radiant est sorti à l’automne dernier. « C’était très excitant mais cela un cap difficile à franchir. Il y a eu de très longues discussions. Je fais partie d’une génération qui se cache. Pas de selfies. Je ne porte pas ma vie privée sur les réseaux sociaux. Quand on sort un album solo, on vend un nom, une image, un univers. Aujourd’hui, je trouve cela même rassurant. L’âge aidant… C’est excitant d’être au contrôle de son projet ».

 

Radiant traverse ces vingt années d’une carrière déjà riche, promène entre pop et electro. Pone bouscule tous les codes de la musique électronique. « Superpoze m’a permis d’aller rechercher des sensations enfouies, de vieilles racines ». Dans les titres, il y a à la fois beaucoup de lumière et une douce mélancolie dans ces chansons d’amour. « Je voulais être solaire dans cet album. C’est certes un peu sombre mais au bout du tunnel, il y a toujours une lueur. J’avais besoin de tout cela à ce moment-là ».

 

Radiant marque une première collaboration entre Pone et Superpoze. Ils sont tous les deux au 106 à Rouen samedi 18 mars. L’aventure artistique se poursuivra. « Je vais refaire un disque avec lui », annonce Pone. Le rendez-vous est déjà pris pour les séances de travail.

 

 

  • Samedi 18 mars à 20 heures au 106 à Rouen. Tarifs : de 22 à 6 €. Pour les étudiants : carte Culture. Réservation au 02 32 10 88 60 ou sur www.le106.com
  • Première partie : Superpoze
  • En ouverture, DJ Alees & CHVT