Le Poème harmonique consacre la 5e Saison baroque aux chœurs amateurs. Du 18 au 21 mai, cinq formations vont se retrouver à la chapelle Corneille à Rouen pour proposer un répertoire éclectique. Premier rendez-vous avec la Maîtrise de Seine-Maritime.

Ce sont deux monuments de la musique sacrée. Le Magnificat de Bach et le Te Deum de Charpentier sont inscrits au répertoire de la Maîtrise de Seine-Maritime pour l’ouverture de la Saison baroque V du Poème harmonique. « Ce fut une année de travail », remarque Mathias Charton. « Nous nous sommes attaqués à des pièces musicales que nous n’avons pas trop l’habitude de chanter ».

Le Magnificat de Bach (1685-1750) et le Te Deum de Charpentier, (1643-1704), Mathias Charton les connait bien. « Ces œuvres font partie de l’histoire familiale. Je les écoutais déjà quand j’étais tout petit. Je me souviens avoir travaillé sur le Te Deum de Charpentier au collège. J’ai toujours beaucoup de bonheur à entendre ces musiques. Elles me rappellent à chaque fois mon enfance. J’ai aussi un grand plaisir à retrouver ces deux compositeurs et leur écriture ».

Beaucoup d’enthousiasme

Dans le Magnificat, une partition dédiée la vierge Marie, « on retrouve tout Bach. Il y a une effervescence, une couleur, une dynamique, une chaleur. Cette œuvre, ce sont 12 tubes musicaux que tous les mélomanes ont à l’oreille. C’est très intense », commente le directeur musical de la Maîtrise. Ce cantique est en effet un chant joyeux de Marie qui vient d’être bénie après l’Annonciation. Chez Charpentier, « on retrouve le même enthousiasme. L’écriture est chatoyante, colorée et pleine de dynamisme ». Le Te Deum est une œuvre très connue puisque l’ouverture est devenue le générique de l’Eurovision. C’est avant tout une pièce religieuse qui glorifie Dieu.

Pour la Maîtrise de Seine-Maritime, un tel répertoire n’est pas une mince affaire. « Ce sont des partitions difficiles techniquement. Notamment le Magnificat qui est une œuvre en contrepoint. Les chanteurs n’interprètent pas les mêmes choses en même temps. C’est de la dentelle ». Quant au Te Deum de Charpentier, « elle est plus accessible mais elle demande une grande finesse d’interprétation. Elle reste néanmoins magique ». Composées il y a plus de quatre siècle, ces deux pages musicales n’en demeurent pas moins modernes et contemporaines par « leur structure rythmique » et « le lyrisme des airs, proches du répertoire actuel ».

 

Saison baroque V – Chœurs en fête

Une dernière Saison baroque pour « faire la fête avec les chœurs » amateurs. Pour Vincent Dumestre, fondateur du Poème harmonique et initiateur de ces rendez-vous musicaux à la chapelle Corneille à Rouen, il est « intéressant d’ouvrir le lieu à des ensembles qui ne soient pas seulement professionnels. La mixité est importante. Le projet n’a jamais été de faire les choses entre soi. Nous avons le concours qui s’adresse aux jeunes artistes, l’école qui permet de créer du lien. Lors de cette Saison, nous avons souhaité inviter les chœurs normands. La Normandie est une des régions les plus vivantes en matière de musique chorale ». La Saison baroque V réunit  des ensembles au parcours étonnant.

Le programme :

  • Vendredi 18 mai à 20 heures : Bach et Charpentier par la Maîtrise de Seine-Maritime, dirigée par Mathias Charton. Entrée libre
  • Samedi 19 mai à 16 heures : Palestrina, Fortunat, Liszt par le chœur Art Viva, dirigé par Bruno Boterf. Entrée libre
  • Samedi 19 mai à 20 heures : Bach, Mendelssohn, Schumann par l’ensemble vocal Impressions dirigé par Emmanuelle Pascal-Falala. Entrée libre
  • Dimanche 20 mai à 16 heures : Charpentier, Brossard, d’Andrieu par l’ensemble baroque Les Voyageurs, dirigé par Fabrice Pénin. Entrée libre
  • Dimanche 20 mai à 20 heures : Moralès, Victoria, Guerrero par l’ensemble vocal de Dieppe, dirigé par Frédéric Rouillon. Entrée libre
  • Lundi 21 mai à 16 heures : Allegri et Mozart par l’ensemble vocal Maurice Duruflé, l’orchestre régional de Normandie et le Le Poème harmonique, dirigés par Vincent Dumestre. Tarifs : de 20 à 5 €.
  • Concerts à la chapelle Corneille à Rouen. Réservation au 02 35 14 20 94 ou sur www.poemeharmonique.fr