Concert à la chapelle Corneille : l’Amérique latine et ses mystères avec La Chimera

par | 27 août 2018 | Concert

Direction l’Amérique latine avec La Chimera. La formation d’Eduardo Egüez clôt l’édition 2018 des Musicales de Normandie avec un large répertoire allant de la musique baroque au folklore latino-américain. C’est jeudi 30 août à la chapelle Corneille à Rouen.

photo Philippe Matsas

Pour les Sud-Américains, ces chansons sont très connues et font partie de leur patrimoine musical. Le luthiste argentin, Eduardo Egüez, a « grandi avec elles. Avant tout, elles sont belles. Elles racontent aussi la réalité de l’Amérique latine, sa longue histoire, sa colonisation, ses mystères, sa corruption… ». Son ensemble, La Chimera, revient sur ce répertoire de plusieurs siècles dans ce nouveau spectacle Gracias a la vida, présenté jeudi 30 août lors de la clôture du festival des musicales de Normandie à la chapelle Corneille à Rouen. Un titre qui reprend celui d’une chanson de la célèbre compositrice chilienne, Violeta Parra.

À travers Gracias a la vida, La Chimera évoque l’Amérique latine avec ses richesses, « cette fusion culturelle. Quand l’Espagne et le Portugal ont colonisé le continent se sont imposés une unité musicale et un folklore avec des caractéristiques communes à toute cette région allant du Mexique au sud de l’Argentine. Même s’il existe quelques différences dans ces musiques, il y a néanmoins des racines communes dans les rythmes et dans les formes », raconte Eduardo Egüez. 

La Chimera élève des ponts entre les pays, entre les époques et entre les musiques dont les partitions se trouvent « dans les bibliothèques des cathédrales et autres lieux religieux. Beaucoup dorment dans les archives. Nous avons encore beaucoup de musiques à découvrir ». A travers ce répertoire, l’ensemble argentin déroule le fil de cette longue histoire, de l’époque baroque avec les pièces en langue guarani jusqu’à aujourd’hui avec les chansons populaires.

 

 

À lire également

vulputate, mattis Phasellus at libero Aliquam Donec risus ut