Dans le cadre du projet européen Add Up, six formations vocales régionales se retrouvent pour cinq concerts à Rouen du 6 au 10 mai. Les Affinités électives lancent ces rencontres musicales avec un répertoire français.

Lors de ce premier concert d’Add Up, dimanche 6 mai à la chapelle Corneille à Rouen, Les Affinités électives élèvent un pont entre la poésie du XVIe siècle et la musique du XXe siècle. Des textes poétiques pour « goûter les mots », commente Pascal Hellot, fondateur de l’ensemble. Les mots, ce sont tout d’abord ceux de Maurice Ravel (1875-1937) dans Les Trois Chansons publiées en 1915 et écrites pour un chœur a cappella. Au milieu de la Première Guerre mondiale, le compositeur veut louer la culture française tout en rendant hommage à la chanson de la Renaissance. « Il écrit pour fuir cette guerre qui l’accable ». Nicolette, qui ne manque pas d’humour, raconte une jeune femme repoussant les avances du méchant loup et d’un beau jeune homme pour tomber dans les bras d’un vieillard laid mais fortuné. Trois Beaux Oiseaux est une chanson tendre pour évoquer la tristesse d’une femme après la mort de son amoureux sur le front. Enfin Ronde, plus fantastique, est peuplée de monstres en tout genre effrayés par le manque de fantaisie des vieux du village.

Au répertoire également : les huit Chansons françaises de Francis Poulenc (1899-1963), écrites en 1945. « Poulenc a la même volonté que Ravel. Il y a aussi beaucoup de légèreté dans ces œuvres et ce même attrait pour la poésie du XVIé siècle. C’est comme si c’était un moyen de respirer », remarque le chef de chœur.

Dans ce programme de musique française figure enfin Claude Debussy (1862-1918). Pour ces trois chansons, le compositeur met en musique les écrits de Charles d’Orléans (1394-1465), prince et poète pendant sa captivité en Angleterre. « C’est très raffiné. Il est question d’une femme dont il est séparé ».

Avec ce répertoire qui se comprend aussi des œuvres de Costeley (1530-1606) et Sermisy (1495-1562), les douze chanteurs des Affinités électives démontrent une étrange ressemblance des styles et des harmonies en traversant quatre siècles.

Les concerts de l’Add Up

Add Up pour artistic directors development upskilling project for choral educators… C’est un projet européen qui a pour objectif de favoriser les échanges culturels et de présenter la richesse des œuvres chorales. Après l’Italie et la Pologne, il se développe du 6 au 10 mai à Rouen. Pendant cinq jours, des chefs de chœurs français, polonais, italien et anglais dirigent des formations normandes dans un répertoire éclectique.

  • Dimanche 6 mai à 19 heures à la chapelle Corneille à Rouen : musique française par Les Affinités électives, dirigé par Pascal Hello
  • Lundi 7 mai à 19 heures en l’église Saint-Vivien à Rouen : musique polonaise par les chœurs de Rouen Normandie et de chambre de Rouen, dirigés par Pawel Choina
  • Mardi 8 mai à 19 heures en l’église Saint-Vivien à Rouen : musique italienne par l’ensemble vocal Maurice Duruflé, dirigé par Lorenzo Donati
  • Mercredi 9 mai à 19 heures en l’église Saint-Vivien à Rouen : musique anglaise par l’ensemble vocal du conservatoire de Rouen, dirigé par Graham Coatman
  • Jeudi 10 mai à 17 heures à la chapelle Corneille à Rouen : musique européenne par le jeune chœur et la maîtrise du conservatoire de Rouen
  • Entrée libre