Quatuor parisien, Parlor Snakes donne deux concerts dans la région : un premier vendredi 20 mars à L’Escale au Havre, un second le lendemain au 3 Pièces à Rouen. Le groupe de rock garage emmené par Eugénie Alquezar arrive avec un nouvel album éponyme.

 

 

photo Mathieu Polo

photo Mathieu Polo

Parlor Snakes, c’est du rock survitaminé made in France and USA. Le groupe parisien est né de la rencontre entre la chanteuse envoûtante et charismatique Eugénie Alqueraz et le guitariste ténébreux Peter Kay. L’une écrit les textes, l’autre compose. Aujourd’hui, Parlor snakes a trouvé son « line-up solide. C’est une histoire d’amitié. Jim, à la batterie, était là pour le premier album et Severin, bassiste, a joué sur un single », raconte Eugénie.

 

Lundi 16 mars, Parlor Snakes a sorti son deuxième album, éponyme, deux ans après Let’s Get Gone. Onze titres, entre rock garage accrocheur et ballades aux ambiances plus feutrées. Pour ce disque, le quatuor a réalisé son rêve : enregistrer avec Matt Verta-Ray. « C’était une évidence pour nous. Nous l’avions rencontré il y a quatre ans, écouté son travail de producteur sur d’autres albums. Il a un parcours atypique intéressant. Nous avons fait en sorte que le voyage soit possible », se souvient Eugénie.

 

Direction New York, « une ville extrêmement inspirante. Partout, il y a des références musicales, cinématographiques. Peter a vécu là-bas. C’était un retour aux sources pour lui. Nous étions donc dans cette ambiance folle, énergisante, loin de notre quotidien, donc concentrés sur notre travail. Pendant douze jours, nous n’avons pensé qu’à l’album ».

 

Pour la première fois, Parlor Snakes s’est confronté à l’enregistrement analogique, «  à l’ancienne » afin d’obtenir un son plus organique. « C’était un défi pour nous parce qu’il fallait être tout de suite dans la bonne énergie ».

 

Après l’album, la tournée et une nouvelle résidence en avril prochain au Canal 93 à Bobigny pour peaufiner le nouveau set et créer un show lumière.

 

 

  • Vendredi 20 mars à 20h30 à L’Escale, 232, boulevard de Graville au Havre. Tarif : 6 €. Première partie : Ruby Shoes.
  • Samedi 21 mars à 21 heures au 3 Pièces, place du Général-de-Gaulle à Rouen. Tarif : 4 €. Premières parties : The Baked Beans, Coldworm