COVID 19 : Pas de concerts. Pas de spectacles. Pas d’expositions… nous avons une belle pensée et apportons tout notre soutien à tous les acteurs et actrices du monde culturel, particulièrement affectés par cette mesure. Prenez soin de vous. Restez chez vous et toujours aussi curieux !

Concert à la MDU : Carmen Maria Vega, toujours libre

par | 17 novembre 2016 | Concert

L’identité est au cœur du nouveau spectacle de Carmen Maria Vega. Ultra Vega est joué en duo avec Kim Giani mardi 22 novembre à la Maison de l’Université à Mont-Saint-Aignan dans le cadre de Chants d’Elles. Gagnez vos places en écrivant à relikto.contact@gmail.com

 

 

photo Marylène Eytier

photo Marylène Eytier

Carmen Maria Vega est chanteuse, comédienne, danseuse. Elle s’empare avec gourmandise des mots des autres, plonge dans le répertoire de Boris Vian ou dans l’univers de Mistinguett. Cette artiste pétillante, au look à la fois rock et baroque, est aujourd’hui Ultra Vega, titre d’un spectacle qu’elle présente mardi 22 novembre à la Maison de l’Université à Mont-Saint-Aignan dans le cadre du festival Chants d’Elles.

 

Pour la première fois, Carmen Maria Vega se raconte. « C’était le moment ». Le moment de revenir sur un passé qu’elle ignorait jusqu’au début des années 2010. Née au Guatemala, cette fille adoptée par une famille lyonnaise est allée dans son pays d’origine pour retrouver les traces de ses parents. Elle y a découvert qu’elle a été victime d’un trafic d’enfants. « Parler de soi, ce n’est jamais facile. Pourtant j’aurais déjà dû le faire cent fois. Néanmoins, parler de soi n’a pas grand intérêt. On ne peut pas faire un spectacle sur soi pour faire une thérapie. La thérapie doit être faite avant. Il faut que tout soit digéré. Aujourd’hui, tout est clair ».

 

Dans Ultra Vega, Carmen Maria Vega aborde le thème de l’identité. 12 auteurs se sont penchés sur le sujet. « Je suis une interprète et j’ai besoin des mots des autres. L’écriture, ce n’est pas la chose avec laquelle je suis plus à l’aise. Je n’ai pas un esprit de synthèse. Chaque auteur a utilisé comme il le souhaitait l’histoire que je leur ai racontée ». Le premier a été Mathias Malzieu (Dionysos). « Il est arrivé dans ce projet à un moment où il était, pour lui, primordial d’écrire. Il m’a donné la carte de visite du spectacle ».

 

Le Grand Secret est le point de départ d’Ultra Vega, un spectacle avec un univers entre noir et blanc, entre sacré et rock, entre la joie et la tristesse. Carmen Maria Vega en signe la mise en scène, la scénographie, endosse le rôle d’un personnage brûlant, libre, sensible et sensuel. « C’est mon terrain de jeu. Je veux qu’il y ait de l’émotion brute ». Quant à Ultra Vega, l’album, il faut encore patienter. « J’ai toujours enregistré le disque après la scène. Je trouve cela plus intéressant parce que l’on trouve plus de réponse pendant le live ».

 

  • Mardi 22 novembre à 20 heures à la Maison de l’Université à Mont-Saint-Aignan. Tarifs : de 12 à 5 €. Pour les étudiants : carte Culture. Réservation au 02 32 76 93 01 ou à spectacle-mdu@univ-rouen.fr

 

À lire également

tempus libero. ante. risus. ut Phasellus tristique dapibus leo. Praesent Sed