Concert à Rouen : Mamood fait son 106 Experience

par | 15 juin 2015 | Concert

Le dernier 106 Experience de la saison est consacré à la scène hip-hop rouennaise. Mamood, jeune artiste issu de Kabouka Prod, présente les titres de son EP, sorti en février et quelques nouveaux morceaux, mardi 16 juin au 106 à Rouen.

 

MAMOOD 1Au début, il n’y avait rien de sérieux. Mamood, jeune rappeur rouennais, chantait avec ses copains juste pour « rigoler ». Histoire de « parler du quotidien ». Chacun s’est vite pris au jeu de l’écriture et « chaque texte est devenu un défi. L’objectif : être le meilleur. Cela veut dire que nous devions avoir des rimes, des paroles sensées et aussi un flow ».

 

Avec le hip-hop, Mamood, intéressé par le rap français et américain, s’est créé une autre famille. « C’était notre mouvement. Cela nous permettait de nous évader, de sortir du quotidien et de la routine. Il y avait un réel plaisir à se retrouver. On se sentait vivre. Ecrire était une façon d’extérioriser les ressentis. De plus, dans le hip-hop, il y a la musique, la danse et le graf. Chacun peut trouver sa manière de s’exprimer ».

 

Pour Mamood, ce sera l’écriture. Comme une évidence. « Mais au début, je n’osais pas ». Mamood le conçoit : il est un garçon timide. « Je ne parle pas beaucoup ». Pourtant, il évoque l’écriture avec gourmandise. « Mes copains m’ont porté dans cette aventure. Mais je me suis surtout donné de l’élan tout seul. J’ai toujours écrit tout seul. L’écriture vient selon l’humeur, selon mon état d’esprit. Ce peut être dans mon lit, dans le métro ou aussi à mon travail. En fait, j’écris sur ce que je suis en train de vivre. Je sais que je ne raconte rien d’intéressant lorsque je me force. Cela vire souvent à l’ego-trip et cela ne me correspond pas. Je ne peux pas me vanter de quoi que ce soit. Je n’ai encore rien vécu ». Dans son EP, Introspection, sorti en février dernier, Mamood raconte les épreuves de la vie, aborde l’individualisme, l’enfance, les désillusions… Son écriture est efficace, précise.

 

La famille musicale de Mamood s’est agrandie à son arrivée dans le label rouennais Kabouka. « Moi qui suis un amateur de foot, j’ai retrouvé un esprit d’équipe. Chacun ramène sa force ». Bien entouré, Mamood a dépassé sa timidité. Il se produit seul sur scène. Il s’est notamment fait remarqué au festival des cultures urbaines à Canteleu. Il fait son premier 106.

 

 

 

 

  • Mardi 16 juin à 18h30 au 106 à Rouen.
  • Concert gratuit avec Matari & Crimson, Legitime Deviance, Tasco

 

À lire également

at sit et, elementum vel, lectus Praesent dolor ut