Coup de chant retrouve le Rive gauche à Saint-Etienne-du-Rouvray. Vendredi 12 et samedi 13 juin, la chorale fondée par Pierre Gaudin présente son tout nouveau spectacle.

 

photo Annie Coci

photo Annie Coci

Ils sont 60. Ils parlent beaucoup. Ils aiment rire et danser, surtout chanter et surprendre. Et des surprises, dans le nouveau spectacle qu’ils présentent vendredi 12 et samedi 13 juin au Rive gauche à Saint-Etienne-du-Rouvray, il n’en manquera pas. S’ajouteront aussi quelques moments de douces folies. Les choristes de Coup de chant aiment « le décalage dans l’interprétation et dans les arrangements ».

 

Depuis la fondation de la chorale en 1992, Coup de chant explore le répertoire de la chanson française et n’hésite pas à faire de grands écarts dans leur spectacle. Avec cette troupe, on passe d’Allain Leprest à Rita Mitsouko, de Claude Nougaro à Jeanne Cherhal…  150 titres sont désormais au répertoire de Coup de chant.

 

« Nous ne nous interdisons rien et nous avons le désir de toujours étonner. Il y a une réelle fidélité à ce que nous sommes », remarque Catherine Raffaeli. La metteure en scène a imaginé différents tableaux avec des changements de costumes et d’ambiances. « Chaque spectacle est un véritable défi. Nous voulons aller là où on ne nous attend pas. Nous demandons beaucoup aux chanteurs qui doivent non seulement chanter mais aussi faire des bêtises ».

 

Lors de cette nouvelle création, Coup de chant rend également un hommage à son fondateur, Pierre Gaudin. « C’était une personnalité, un accordéoniste et un arrangeur. La chorale avait cette particularité d’avoir trois arrangeurs. Ce qui permettait d’avoir trois tons, trois tonalités. Nous avons des cursus différents. Pierre était plutôt classique. Nous sommes plus rock et plus variété », indiquent Guillaume Payen et Gérard Yon, les deux chefs de chœur. Les points communs ? « L’amour de l’harmonie vocal » et « le plaisir de chanter ».

 

  • Vendredi 12 et samedi 13 juin à 20h30 au Rive gauche à Saint-Etienne-du-Rouvray.