Concert des Musicales de Normandie : une ode à la nature avec Les Musiciens de Saint-Julien

par | 20 août 2018 | Concert

La flûte est le fil conducteur des deux concerts donnés par Les Musiciens de Saint-Julien et le directeur artistique de l’ensemble, François Lazarevitch, en solo. Au répertoire : Les Quatre Saisons de Vivaldi pour les premiers jeudi 23 août à la chapelle Corneille à Rouen et les Fantaisies de Telemann pour le second vendredi 24 août en l’église à Saint-Martin-du-Vivier. Gagnez vos places pour le concert des Musiciens de Saint-Julien en écrivant à relikto.contact@gmail.com

photo Jean-Baptiste Millot

Les flûtes, ce sont les instruments de François Lazarevitch. Le fondateur et directeur artistique des Musiciens de Saint-Julien fait découvrir toutes leurs nuances et leurs couleurs au cours de deux concerts lors des Musicales de Normandie. Deux concerts également en forme de clin d’œil à la nature. « Jouer de la flûte, c’est jouer avec les éléments de la nature. C’est une énergie qui nous traverse ».

Le premier rendez-vous musical avec Les Musiciens de Saint-Julien jeudi 27 août à la chapelle Corneille à Rouen, est consacré aux Quatre Saisons de Vivaldi (1678-1741). Une œuvre qui arrive de manière logique dans le répertoire de l’ensemble normand après les trois concertos pour flûte de Vivaldi, La Tempesta di mare, La Notte, Il Gardellino, et le Printemps, arrangé au XVIIIe siècle par Nicolas Chédeville pour la musette baroque. François Lazarevitch a ensuite transcrit pour sa formation les trois autres saisons. « J’avais envie de proposer mon interprétation personnelle de ces Saisons. Quand je les entends, il me manque quelque chose. Ce manque vient de la façon dont sont conçus le temps fort, le temps faible, dont les phrases sont impulsées. Il a fallu trouver une énergie dans la souplesse et une souplesse dans la rigueur », explique le flûtiste.

François Lazarevitch ravive ainsi les couleurs des Quatre Saisons et joue sur leurs nuances avec les différentes flûtes, traversière, à bec ou musette. Avec les Musiciens de Saint-Julien, il dégage de ces partitions si connues une ode à la nature, diverse, harmonieuse, voluptueuse, accueillante.

Le musicien poursuit son travail d’exploration de son instrument, cette fois-ci en solo. « J’aime bien jouer tout seul. Cela n’arrive pas si souvent et j’ai envie de développer cela. Cela permet de passer à des genres différents. C’est un autre exercice, très intéressant mais plus difficile. On n’a personne sur qui se reposer ».

En solo

Seul vendredi 24 août en l’église à Saint-Martin-du-Vivier, François Lazarevitch interprète les Fantaisies de Telemann (1681-1767). En tout, douze partitions pour flûte conservées en un unique exemplaire à la bibliothèque royale de Bruxelles en Belgique. «  ce sont des œuvres passionnantes à jouer parce qu’elles déclinent tous les genres de l’écriture baroque. Il y a des danses, des toccatas, des fugues, des ouvertures à la française… Telemann joue sur toutes les tessitures, de la plus grave jusqu’à la plus aigüe. Les Fantaisies font partie des premières œuvres qu’il a gravées. Telemann les publiait toutes », décrit le musicien. 

Chaque Fantaisie a sa couleur musicale et « demande une grande expérience de répertoire afin d’aller au fond des pièces ». François Lazarevitch a la délicate tâche de « suggérer une polyphonie » et fait sonner les multiples couleurs de ses flûtes.

 

 

  • Les Quatre Saisons de Vivaldi par les Musiciens de Saint-Julien, jeudi 23 août à 20h30 à la chapelle Corneille à Rouen. Tarifs : 15 €, 12 €. Réservation au 07 61 24 70 41, au 09 53 23 27 58 ou à billetterie.musicalesnormandie@gmail.com 
  • Les Fantaisies de Telemann par François Lazarevitch, vendredi 24 août à 20h30 en l’église à Saint-Martin-du-Vivier. Tarifs : 15 €, 12 €. Réservation au 07 61 24 70 41, au 09 53 23 27 58 ou à billetterie.musicalesnormandie@gmail.com
  • Programmation des Musicales de Normandie sur www.musicales-normandie.com

À lire également

elementum odio diam id elit. Aenean