Le Temps des collections, exposition visible jusqu’au 19 mai, intéresse Jean-Luc Martinez, président-directeur du Louvre à Paris, qui a visité le musée des Beaux-Arts à Rouen.

 

salle villon 2Le concept du Temps des collections va-t-il être copié ? Peut-être et par un des plus grands musées du monde, le Louvre. Sylvain Amic, directeur des musées de la ville de Rouen, a accueilli Jean-Luc Martinez, président-directeur du Louvre, qui ne cachait son envie de reprendre cette idée.

 

Le Temps des collections, lancé la saison dernière au musée des Beaux-Arts de Rouen, permet de découvrir ou redécouvrir des pièces du musée, des trésors sortis des réserves ou présentés après une restauration. Le tout dévoilé dans une scénographie originale. Après Christian Lacroix, c’est Olivia Putman, directrice du studio Putman, qui signe l’identité visuelle de ce deuxième Temps des Collections. « C’est un hommage à la rénovation. Le travail d’Andrée Putman a bien vieilli ou n’a pas vieilli. Elle a réalisé in travail discret. Ce qui se veut un geste architectural montre une volonté d’intégration », commente le président-directeur du Louvre.

 

Pour Jean-Luc Martinez, interroger les collections reste essentiel. « Un musée a une identité propre parce qu’il est le fruit d’une rencontre entre des collections, un public et un bâtiment. Tout cela raconte une histoire. C’est un enjeu fort ».

 

Un enjeu d’autant plus important que les musées ont concentré leurs efforts ailleurs. « Durant les vingt et trente dernières années, l’exposition temporaire primait. Grâce à ce cycle, les musées ont pu être rénovés. Aujourd’hui, il est nécessaire de retrouver un équilibre entre collections permanentes et expositions temporaires ».

 

Un enjeu aussi pour mettre en valeur une collection et donner envie au public de franchir régulièrement les portes des musées.

 

  • Le Temps des collections, jusqu’au 19 mai, tous les jours, sauf le mardi et le 1er mai, de 10 heures à 18 heures au musée des Beaux-Arts à Rouen. Tarifs : 5 €, 3 €. Tél. 02 35 71 28 40 ou www.rouen-musees.fr
  •  Lire également l’interview d’Olivia Putman qui signe la scénographie du Temps des collections, et Morellet défigure Delacroix