Après un chantier de rénovation, le musée départemental des Antiquités a ouvert une nouvelle salle grecque. Tel un cabinet de curiosités, celle-ci expose 70 pièces.

 

photo Alan Aubry

photo Alan Aubry

Seulement six mois de travaux, un recyclage des vitrines, des fonds de peinture choisie pour une exposition précédente, quelque 700 euros… Et voilà une salle grecque tout neuve. Le musée départemental des Antiquités à Rouen présente dans une nouvelle scénographie 70 des 250 pièces de sa collection grecque.

 

Dans cet espace réduit, les différentes œuvres (vases, coupes, cratères, pots…), mis en valeur de manière individuelle, raconte des scènes funéraires, la vie quotidienne, comme une préparation au mariage, les activités sportives, les héros et les divinités, des épisodes religieux…

 

Une collection

C’est Achille Deville, premier directeur du musée des Antiquités, créé en 1831, lance la collection de vases grecs à partir de 1837. A cette époque, il y a un réel engouement pour ces objets. Jusqu’en 1845, Achille Deville achète de nombreuses pièces à des marchands parisiens et rouennais. Il acquiert notamment sept vases découverts lors des fouilles du prince de Canino, frère de Napoléon Bonaparte à Vulci, Corneto et Canino. Les directeurs suivants ne montrent pas autant d’enthousiasme pour l’histoire grecque. La collection du musée sera alors enrichie grâce à des dons privés.

 

  • Le musée départemental des Antiquités, rue Beauvoisine à Rouen, est ouvert tous les jours, sauf le lundi, de 10 heures à 12h15 et de 13h30 à 17h30, le dimanche de 14 heures à 18 heures. Tarifs : 3,50 €, 2,50 €, gratuit pour les étudiants, les moins de 18 ans et les demandeurs d’emploi. Tél. 02 35 98 55 10.
  • L’entrée du musée est gratuite durant ces vacances de printemps.