Dans Solstice, une pièce chorégraphique interprétée les 22 et 23 février à l’Opéra de Rouen Normandie, la chorégraphe Blanca Li rappelle la relation essentielle entre la nature et les êtres humainsnca . C’est jeudi 22 et vendredi 23 février à l’Opéra de Rouen Normandie. 

La nature, il faut la sublimer et en prendre soin. Pour Blanca Li, ce n’est même plus une nécessité, c’est une urgence. Dans Solstice, une pièce présentée les 22 et 23 février à l’Opéra de Rouen Normandie, la chorégraphe partage ses inquiétudes mais surtout son émerveillement et son amour pour cette nature si riche. Elle va alors jouer avec les différents éléments, la matière, le mouvement, placer les corps des danseurs dans un environnement fantastique et lumineux.

Blanca Li évoque là les relations qu’entretiennent aujourd’hui les êtres humains et la nature. Et ce n’est pas simple parce que tout apparaît comme vivant, fragile et précieux. La chorégraphe a écrit Solstice pour 14 interprètes, leur a composé une danse très organique et intuitive. Elle s’est inspirée des sensations quotidiennes éprouvées par le souffle du vent, la caresse d’une goutte de pluie ou la beauté d’une fleur pour imaginer ce « voyage fascinant et sensible dans un univers en mouvement ».

  • Relisez l’interview de Blanca Li réalisée en novembre 2017 avant la présentation du spectacle Solstice au Volcan au Havre
  • Jeudi 22 et vendredi 23 février à 20 heures au Théâtre des Arts à Rouen. Tarifs : 32 €, 10 €. Pour les étudiants : carte Culture. Réservation au 02 35 98 74 78 ou sur www.operaderouen.fr
  • Gagnez vos places pour la représentation du vendredi 23 février en écrivant à relikto.contact@gmail.com