Le Pudding Théâtre emmène dans un pays imaginaire confronté à de profonds tourments. La compagnie raconte les bouleversements du monde dans cette fiction théâtrale vendredi 30 juin et samedi 1er juillet au festival Viva Cité à Sotteville-lès-Rouen.

Comment l’histoire influence une vie ? Comment croire en l’avenir, se reconstruire quand tout ce qui vous entoure est détruit ? Qu’est-ce qui pousse une personne à quitter son pays ? C’est à ces questions que tente de répondre le Pudding Théâtre dans Géopolis. Présentée vendredi 30 juin et samedi 1er juillet au festival Viva Cité, cette grande fresque théâtrale parle d’humanité et de migration, thématiques ô combien d’actualité depuis plusieurs années.

Pour nourrir ses propos, le Pudding Théâtre est allé en résidence dans les Balkans, une région toujours marquée par l’éclatement de la Yougoslavie et un des lieux de passage des migrations actuelles. Il a récolté des témoignages, des émotions, des peurs, des incompréhensions face aux choix politiques de la communauté internationale.

La compagnie a créé un pays imaginaire avec une langue imaginaire. Producteur de pétrole, celui-ci connaît des tensions après des fluctuations des cours des matières premières. Les deux pays limitrophes profitent de cette instabilité pour s’emparer de son économie. Ce sera le chaos. Comment les huit personnages, militaire, vendeur, journaliste, enseignant…, vont-ils survivre à ce changement ? Chacun va alors partager ses sentiments face à cette situation instable, porter un regard différent sur cette actualité géopolitique. Des récits intimes se fondent dans des scènes collectives. Le spectateur est invité à suivre chaque personnage dans un ordre défini à l’avance. Tous ne voient donc pas le même pièce mais croisent des hommes et des femmes, démunis. Là, ils ne leur restent plus que l’humanité.

 

 

 

  • Vendredi 30 juin et samedi 1er juillet à 22h45 à l’espace Marcel Lods à Sotteville-lès-Rouen.
  • Spectacle gratuit
  • Programme complète sur www.atelier231.fr