Des balles, une bascule, de l’humour et Tripotes La Compagnie

par | 13 novembre 2020 | Cirque

La Nuit du cirque, événement européen lancé par Territoires de cirque, se déroule jusqu’au 15 novembre avec Tripotes La Compagnie, un trio de voltige plein d’humour qui devait se produire au cirque-théâtre d’Elbeuf. En temps de confinement, elle est à suivre sur les écrans.

Ils sont trois. Julio Calero Ferre, Daniel Torralbo Pérez et Gianna Sutterlet se sont rencontrés à l’école supérieur des arts du cirque à Bruxelles. Deux garçons et une fille qui ont des parcours différents. Gianna Sutterlet a commencé le cirque très jeune et resté dans une école en Suisse pendant dix ans. « Il y avait la pratique et aussi toute une philosophie. Il n’y avait pas que la performance. Les compétitions, ce n’est pas bon pour moi et mon ego. Je suis une mauvaise perdante ». 

Avec Julio Calero Ferre et Daniel Torralbo Pérez, deux artistes espagnols, elle forme Tripotes La Compagnie, installée en Belgique. « Bruxelles nous a retenus. Il a été naturel pour nous de fonder ce trio. Pourtant, nous avons chacun notre caractère. Nous ne vivons pas du tout de la même manière. En revanche, nous avons le même humour. Les forces de chacun ont permis de trouver un certain équilibre ».

Tripotes La Compagnie est un trio de bascule coréenne, de portées et de jonglage qui était programmé lors de la Nuit du cirque les 14 et 15 novembre au cirque-théâtre à Elbeuf. En plein confinement, la troupe est à découvrir sur les écrans. Les trois artistes partagent quelques extraits de leur première création, Encore Une Fois. Juste trois mots pour se donner de l’élan après une erreur. « On ne doit jamais rater son numéro. Pour nous, l’erreur est permise. C’est un événement spécial ». Julio Calero Ferre, Daniel Torralbo Pérez et Gianna Sutterlet prennent alors des risques, sautent en l’air, font des pirouettes et jonglent avec des balles de ping-pong. « Elles sont comme un fil rouge du spectacle et nous font rebondir d’une action à une autre ». Le tout dans un rythme effréné et avec beaucoup de dérision.

Infos pratiques

À lire également

id Donec sed libero tristique suscipit eleifend