Herman Diephuis s’est inspiré de la peinture impressionniste pour cet Impressions, nouvel accrochage. Un duo dansé samedi 16 novembre au Rayon vert à Saint-Valery-en-Caux et jeudi 28 novembre au théâtre Legendre à Évreux.

La peinture est une source d’inspiration pour Herman Diephuis. Surtout la peinture flamande pour « la représentation des corps ». Pour cet Impressions, nouvel accrochage, le chorégraphe s’est penché sur les œuvres française du XIXe siècle, précisément sur « le passage de l’académisme à l’impressionnisme. C’est une époque charnière. Les peintres cassent tous les codes, sortent des ateliers, vont dans la nature, s’intéressent à d’autres sujets, effectuent un travail sur la lumière et changent les perceptions des choses ». 

Herman Diephuis se saisit de ces notions de l’impressionnisme pour tout d’abord créer en 2013 un solo pour Mélanie Giffard dans le cadre de l’exposition La Couleur réfléchie au musée des Beaux-Arts à Rouen. Il poursuit sa réflexion dans un duo, présenté samedi 16 novembre au Rayon vert à Saint-Valery-en-Caux et jeudi 28 novembre au théâtre Legendre à Évreux.

Une gestuelle du quotidien

Impressions, nouvel accrochage est « une métamorphose de la relation », une variation sur le portrait d’un couple, incarné par Mélanie Giffard, une danseuse contemporaine, et Marvin Clech, un danseur de hip-hop. « J’ai toujours aimé travailler avec des interprètes différents. Tout ce qui est mouvement m’intéresse. C’est important de se confronter à plusieurs façons de bouger ».

Pour écrire cette chorégraphie, Herman Diephuis a repris la gestuelle des tableaux du XIXe siècle, la transforme sur le rythme de L’Après-midi d’un faune de Debussy. « L’énergie est proche de la danse urbaine ». Dans Impressions, nouvel accrochage, le couple tend à s’approcher d’une vérité de l’instant, se jouent des réalités quotidiennes pour vivre des histoires.

Infos pratiques

  • En première partie de Vivace d’Alban Richard
  • Samedi 16 novembre à 20 heures au Rayon vert à Saint-Valery-en-Caux. Tarifs : de 18 à 6 €. Réservation au 02 35 97 25 41 ou sur www.lrv-saintvaleryencaux.com
  • Jeudi 28 novembre à 20 heures au théâtre Legendre à Évreux. Tarifs : de 12 à 4 €. Pour les étudiants : carte culture. Réservation au 02 32 29 63 32 ou sur www.letangram.com