Dossier

# Le monde culturel sous confinement

L’année 2020 sera marquée par deux brusques arrêts de la vie culturelle, entraînant l’annulation des programmations au printemps et à l’automne. Les lieux sont contraints d’inventer de nouvelles organisations et les artistes poursuivent leur travail de création.
Nous les avons interrogés…

Les festivals sont à nouveau dans le flou

Les festivals sont à nouveau dans le flou

Dans une lettre adressée au président de la République, le Syndicat des musiques actuelles demande rapidement des précisions sur la tenue des festivals de l’été. Emmanuel Macron a semé la confusion lors de sa dernière intervention télévisée.

100 chaises pour briser le silence

100 chaises pour briser le silence

Le collectif Occupation Le Havre, installé au Volcan, va poser 100 chaises sur le parvis de l’hôtel de ville, symbolisant les fauteuils vides des lieux culturels.

Face au silence, la lutte se poursuit

Face au silence, la lutte se poursuit

Lors de ce Vendredi de la colère, le collectif Cultures en luttes – Occupation Rouen a gravi ce 9 avril la fontaine Sainte-Marie à Rouen pour crier leur inquiétude et leur « chagrin ».

Les festivals : un cadre aux contours encore flous

Les festivals : un cadre aux contours encore flous

Avec le printemps arrivent les festivals… La crise sanitaire entraîne aussi un bouleversement du calendrier et des formes des événements. Cette année encore, ce sont la prudence et les interrogations qui dominent.

La colère monte dans le milieu culturel

La colère monte dans le milieu culturel

Environ 250 personnes, issues du milieu culturel, se sont retrouvées mercredi 17 mars sur le parvis de l’Hôtel-de-Ville de Rouen pour réclamer l’ouverture des lieux culturels et des mesures sociales pour tous.

Au Havre aussi, on occupe le théâtre

Au Havre aussi, on occupe le théâtre

C’est un mouvement qui s’étend de jour en jour. Le collectif Occupation Le Havre, né mardi 16 mars, jour anniversaire du premier confinement, s’est installé au Volcan avec l’accord de la direction de la scène nationale du Havre pour réclamer l’ouverture de lieux culturels et dénoncer un accroissement de la pauvreté.

Le théâtre des Deux-Rives à Rouen est occupé

Le théâtre des Deux-Rives à Rouen est occupé

Le mouvement d’occupation des théâtres s’amplifie. Une douzaine d’intermittents du spectacle se trouvent depuis ce vendredi 12 mars au CDN de Normandie Rouen, au théâtre des Deux-Rives.

# 53 / Faut-il annuler les saisons ?

# 53 / Faut-il annuler les saisons ?

Il n’est pas encore l’heure d’ouvrir les lieux culturels. Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, l’a dit et redit. Faut-il alors annuler la suite de la saison ? Le débat est lancé.

# 50 / Premier rassemblement du monde culturel

# 50 / Premier rassemblement du monde culturel

Entre 450 et 500 actrices et acteurs du monde culturel normand se sont retrouvés jeudi 7 janvier devant le Théâtre des Arts à Rouen pour partager leur colère et leur inquiétude face au silence du gouvernement.

# 32 / 300 millions de pertes pour les musiques actuelles

# 32 / 300 millions de pertes pour les musiques actuelles

C’est un premier chiffre. Le syndicat des musiques actuelles a évalué les pertes causées par la crise sanitaire et attend avec impatience des mesures concrètes pour aider un secteur en difficulté et permettre une reprise de l’activité.

# 30 / Raphaëlle Girard : « Le confinement a été une amputation »

# 30 / Raphaëlle Girard : « Le confinement a été une amputation »

Les théâtres reprennent vie tout doucement. Pour cela, les directeurs et directrices de ces lieux fermés depuis mi-mars avec le confinement ont imaginé divers scénarios et dû construire une saison. Témoignage de Raphaëlle Girard, directrice du Rive gauche à Saint-Étienne-du-Rouvray.

# 16 / Encore des incertitudes au CEM et au Kalif

# 16 / Encore des incertitudes au CEM et au Kalif

Ouvriront-elles ou pas ? Oui mais pas avec tout le monde. Les écoles de musique, comme le Kalif à Rouen et le CEM au Havre, restent dans l’expectative. Les deux équipes inventent de nouveaux moyens d’enseigner.

# 13 / La chaîne du livre est brisée

# 13 / La chaîne du livre est brisée

C’est un écosystème culturel en équilibre fragile. Celui du livre subit fortement les conséquences de la crise sanitaire. Les librairies sont fermées, les maisons d’édition, à l’arrêt, les auteurs et autrices, confinés. Normandie Livre et Lecture a dressé un état des lieux.

# 12 / Garder la dimension sociale de la librairie

# 12 / Garder la dimension sociale de la librairie

Depuis la mi-mars, les librairies en France sont fermées et font face à cet arrêt brutal de leur activité. La Buissonnière, comme les 50 autres lieux membres de l’Association des libraires de Normandie a décidé de ne pas organiser de ventes en ligne pour des raisons sanitaires et sociales.

# 11 / Clap de fin provisoire pour le cinéma en Normandie

# 11 / Clap de fin provisoire pour le cinéma en Normandie

Le cinéma n’échappe bien évidemment pas à la crise sanitaire. Les salles sont fermées, les tournages, à l’arrêt mais Normandie Images anticipe l’après-confinement avec le maintien de ses commissions et un appel aux artistes.

# 10 / Les festivals dans une course contre le temps

# 10 / Les festivals dans une course contre le temps

Le printemps et l’été sont aussi les saisons des festivals. Aujourd’hui, leurs organisateurs et organisatrices naviguent sans boussole et demandent à l’État de se positionner dès le 13 avril sur la faisabilité de leur manifestation. Une lettre ouverte lui a été adressée.

# 8 / en confinement dans nos salons

# 8 / en confinement dans nos salons

Les artistes et salles de spectacles ne sont pas sans ressources ! Face à au confinement, nombre de propositions affluent sur la toile. Retrouvez ici notre sélection, qui s’étoffera au fil du temps !

# 7 / en confinement dans les home studios

# 7 / en confinement dans les home studios

Les musiciens et musiciennes vivent différemment ce confinement après l’arrivée du Covid-19 en France. Les artistes normands comptent les dates de concerts annulées ou reportées et se réfugient dans les home studios.

# 6 | 527 dates annulées pour les artistes normands

# 6 | 527 dates annulées pour les artistes normands

L’Odia Normandie (Office de diffusion et d’information artistique) a pris des mesures exceptionnelles pour accompagner autant les structures culturelles que les compagnies lors de la crise sanitaire due à la propagation du covid-19.

# 5  | Les syndicats appellent à la solidarité

# 5 | Les syndicats appellent à la solidarité

De leur côté, les syndicats du secteur culturel se mobilisent pour éviter une crise majeure et préconisent plusieurs mesures essentielles au maintien des activités. Tous en appellent avant tout à la solidarité.

# 4 | Un avenir incertain pour les artistes

# 4 | Un avenir incertain pour les artistes

Le rideau est tombé aussi pour les artistes et les techniciens. Fin des tournées et des répétitions. Chacun est chez soi à entrevoir un avenir qui sera très sombre malgré les premières mesures prises par les ministères du Travail et de la Culture.

# 2 | Spring s’est arrêté après une semaine

# 2 | Spring s’est arrêté après une semaine

Pas quatre mais une seule semaine de festival ! Spring, porté par la plateforme 2 Pôles cirque en Normandie, s’est arrêté avec les décisions de confinement. Une catastrophe, selon la directrice Yveline Rapeau.

# 1 | On ferme, on s’organise et on s’interroge

# 1 | On ferme, on s’organise et on s’interroge

Suite aux décisions de confinement pour enrayer la propagation du coronavirus, les lieux culturels sont fermés jusqu’au 15 avril. Comment s’organise-t-on dans les théâtres et les salles de concert ?