Plusieurs fois, la sortie physique du premier album d’Elisa Jo a été repoussée. Cette fois, c’est la bonne. Colours in my mind, publié chez Mercury, est dans les bacs à partir de lundi 7 octobre.

 

elisa-joElisa Jo est arrivée comme une étoile. Elle s’est très vite distinguée dans cet univers musical et n’a jamais cessé de briller. La jeune rouennaise qui a décroché sa licence a séduit les professionnels avec une aide précieuse du dispositif Booster, mis en place par le Réseau des musiques actuelles en Haute-Normandie (RMAHN). Sa carrière a pris un bel envol, enchaînant les dates, assurant les premières parties de Cœur de Pirate, de Yaël Naïm…

Son premier album, Colours in my mind, sort ce lundi 7 octobre après plusieurs reports et une version digitale. Il a été enregistré il y a un an dans le studio ICP à Bruxelles. Aux manettes :  Benjamin Biolay qui lui a aussi offert deux chansons. Les deux artistes se connaissaient déjà puisque l’auteur de La Superbe avait travaillé sur un EP d’Elisa Jo.

 

 

Avec une maîtrise vocale, un timbre éraillé plutôt séduisant, Elisa Jo chante les amours heureux et malheureux sur des couleurs pop, folk. Il y a beaucoup de fraicheur, une énergie douce, une sensualité dans ces titres signés, pour les textes, par Elisa Jo, et la musique, David Dauthieux, également rouennais.