Et BAAANG ! avec le Concert impromptu

par | 25 février 2021 | A la une, Vie culturelle

Ce n’était pas au théâtre mais dans un gymnase. Le spectacle musical du Concert impromptu, prévu au Rive gauche à Saint-Étienne-du-Rouvray, joue avec la voix, les instruments et les onomatopées. BAAANG !

« Le sens que l’on donne à ce que l’on fait est absent. Nous réorientons ainsi notre démarche pour pouvoir jouer. Nous devons créer. Même si nous sommes privés de l’adrénaline de la scène.  Nous avons de la ressource et allons puiser où elle est. ». Violaine Dufès et les quatre autres musiciens et musiciennes du Concert impromptu ont donné une série d’ateliers dans les écoles de Saint-Étienne-du-Rouvray avant trois concerts, non pas au Rive gauche mais dans un gymnase. 

BAAANG ! a certes pris une autre forme mais gardé toute sa fraicheur, son énergie et son originalité. Le Concert impromptu, un des ensembles de musique de chambre les plus inventifs et virtuoses, fait dialoguer flûte, hautbois, clarinette, cor et basson dans des propositions artistiques pluridisciplinaires, les cross-opéras. Il est le reflet de sa directrice artistique, Violaine Dufès, musicienne et danseuse. Généreuse et audacieuse.

BAAANG ! mêle la danse, l’univers de la bande dessinée et la musique. Le compositeur, Jean-Michel Bossini, s’est inspiré de Bach, des ambiances de la Panthère rose et de la Linea pour écrire une partition en forme d’onomatopées. « La voix est un véritable instrument. Comme le corps. Chacun de nous agit comme un acteur ». Violaine Dufès laisse une part d’improvisation. « Je souhaite donner une liberté d’improviser, de s’amuser ». Les cinq interprètes du Concert impromptu qui jouent différents personnages jouent leur partition et aussi avec leur instrument pour créer des situations absurdes et drôles.

À lire également

consectetur ante. adipiscing fringilla risus libero. eleifend non dapibus mattis quis