Le Méga Pobec revient au théâtre de rue. Avec Man’Ok, une troupe de Lorraine, la compagnie normande évoque la Première Guerre mondiale tout en abordant la question du rire. Scélérat est présenté du 6 au 9 octobre à Evreux.

 

SceleratPeut-on rire de la guerre ? C’est à partir de cette question que Jean-Pierre Brière a écrit Scélérat. « Cela paraît paradoxal mais on peut se demander si le rire était présent pendant la Première Guerre mondiale ». Le metteur en scène du Méga Pobec a pioché dans les revues, dans les journaux de l’époque qui publiaient des caricatures. « Les Pieds Nickelés, Le Canard enchaîné, Le Petit Journal montrent des représentations grossières du Kaiser, un couteau entre les dents. Le rapport au patriotisme est abordé plus tard et on a un rire rouge, plus incendiaire. D’ailleurs Le Canard enchaîné sera censuré ».

Scélérat n’est pas un spectacle sur la Première Guerre mondiale mais un regard sur la guerre. « Il y a cent ans, les politiques avaient dit qu’elle était la der des ders. Nous en sommes loin puisque nous sommes dans un état de guerre permanent », remarque Jean-Pierre Brière.

A travers la figure du soldat anonyme, celles de la femme et d’un notable, figées dans de la pâte à papier, des grosses têtes déambulent pour raconter un monde pris dans une folie.

 

  • Lundi 6 octobre à 19 heures au quatrième étage du parking du Leclerc, place Clémenceau, à Evreux
  • Mardi 7 et mercredi 8 octobre à 19 heures, cour des urgences de l’ancien hôpital Saint-Louis, rue Saint-Louis à Evreux. En cas de mauvais temps, le spectacle aura lieu à la chapelle de la Cavée Boudin.
  • Jeudi 9 octobre à 10h30 et 14h30 à la chapelle de la Cavée Boudin à Evreux.
  • Spectacle gratuit