Recurring

Hala Wardé | A Roof for silence

abbaye de Jumièges 24, rue Guillaume-le-Conquérant ,Jumièges

A Roof for Silence est une installation de Hala Wardé, présentée dans les ruines de l’abbaye. L’architecte libanaise réunit autour de ce projet artistique la poétesse Etel Adnan et fait entendre ses poèmes, lus par Mika. Cette œuvre multiforme, spirituelle, est inspirée de toiles peintes, intitulée « Olivéa : Hommage à la déesse de l’olivier », avec un ensemble d’oliviers millénaires aux troncs creusés par les années. Elle est également composée de céramiques et d’une coupole dans laquelle se reflète le ciel. A Roof for silence invite au silence, à la méditation et rappelle la catastrophe qui s’est produite dans

Recurring

Hala Wardé | A Roof for silence

abbaye de Jumièges 24, rue Guillaume-le-Conquérant ,Jumièges

A Roof for Silence est une installation de Hala Wardé, présentée dans les ruines de l’abbaye. L’architecte libanaise réunit autour de ce projet artistique la poétesse Etel Adnan et fait entendre ses poèmes, lus par Mika. Cette œuvre multiforme, spirituelle, est inspirée de toiles peintes, intitulée « Olivéa : Hommage à la déesse de l’olivier », avec un ensemble d’oliviers millénaires aux troncs creusés par les années. Elle est également composée de céramiques et d’une coupole dans laquelle se reflète le ciel. A Roof for silence invite au silence, à la méditation et rappelle la catastrophe qui s’est produite dans

Recurring

Hala Wardé | A Roof for silence

abbaye de Jumièges 24, rue Guillaume-le-Conquérant ,Jumièges

A Roof for Silence est une installation de Hala Wardé, présentée dans les ruines de l’abbaye. L’architecte libanaise réunit autour de ce projet artistique la poétesse Etel Adnan et fait entendre ses poèmes, lus par Mika. Cette œuvre multiforme, spirituelle, est inspirée de toiles peintes, intitulée « Olivéa : Hommage à la déesse de l’olivier », avec un ensemble d’oliviers millénaires aux troncs creusés par les années. Elle est également composée de céramiques et d’une coupole dans laquelle se reflète le ciel. A Roof for silence invite au silence, à la méditation et rappelle la catastrophe qui s’est produite dans

Recurring

Hala Wardé | A Roof for silence

abbaye de Jumièges 24, rue Guillaume-le-Conquérant ,Jumièges

A Roof for Silence est une installation de Hala Wardé, présentée dans les ruines de l’abbaye. L’architecte libanaise réunit autour de ce projet artistique la poétesse Etel Adnan et fait entendre ses poèmes, lus par Mika. Cette œuvre multiforme, spirituelle, est inspirée de toiles peintes, intitulée « Olivéa : Hommage à la déesse de l’olivier », avec un ensemble d’oliviers millénaires aux troncs creusés par les années. Elle est également composée de céramiques et d’une coupole dans laquelle se reflète le ciel. A Roof for silence invite au silence, à la méditation et rappelle la catastrophe qui s’est produite dans

Recurring

Hala Wardé | A Roof for silence

abbaye de Jumièges 24, rue Guillaume-le-Conquérant ,Jumièges

A Roof for Silence est une installation de Hala Wardé, présentée dans les ruines de l’abbaye. L’architecte libanaise réunit autour de ce projet artistique la poétesse Etel Adnan et fait entendre ses poèmes, lus par Mika. Cette œuvre multiforme, spirituelle, est inspirée de toiles peintes, intitulée « Olivéa : Hommage à la déesse de l’olivier », avec un ensemble d’oliviers millénaires aux troncs creusés par les années. Elle est également composée de céramiques et d’une coupole dans laquelle se reflète le ciel. A Roof for silence invite au silence, à la méditation et rappelle la catastrophe qui s’est produite dans

Recurring

Hala Wardé | A Roof for silence

abbaye de Jumièges 24, rue Guillaume-le-Conquérant ,Jumièges

A Roof for Silence est une installation de Hala Wardé, présentée dans les ruines de l’abbaye. L’architecte libanaise réunit autour de ce projet artistique la poétesse Etel Adnan et fait entendre ses poèmes, lus par Mika. Cette œuvre multiforme, spirituelle, est inspirée de toiles peintes, intitulée « Olivéa : Hommage à la déesse de l’olivier », avec un ensemble d’oliviers millénaires aux troncs creusés par les années. Elle est également composée de céramiques et d’une coupole dans laquelle se reflète le ciel. A Roof for silence invite au silence, à la méditation et rappelle la catastrophe qui s’est produite dans

Recurring

Hala Wardé | A Roof for silence

abbaye de Jumièges 24, rue Guillaume-le-Conquérant ,Jumièges

A Roof for Silence est une installation de Hala Wardé, présentée dans les ruines de l’abbaye. L’architecte libanaise réunit autour de ce projet artistique la poétesse Etel Adnan et fait entendre ses poèmes, lus par Mika. Cette œuvre multiforme, spirituelle, est inspirée de toiles peintes, intitulée « Olivéa : Hommage à la déesse de l’olivier », avec un ensemble d’oliviers millénaires aux troncs creusés par les années. Elle est également composée de céramiques et d’une coupole dans laquelle se reflète le ciel. A Roof for silence invite au silence, à la méditation et rappelle la catastrophe qui s’est produite dans

Recurring

Hala Wardé | A Roof for silence

abbaye de Jumièges 24, rue Guillaume-le-Conquérant ,Jumièges

A Roof for Silence est une installation de Hala Wardé, présentée dans les ruines de l’abbaye. L’architecte libanaise réunit autour de ce projet artistique la poétesse Etel Adnan et fait entendre ses poèmes, lus par Mika. Cette œuvre multiforme, spirituelle, est inspirée de toiles peintes, intitulée « Olivéa : Hommage à la déesse de l’olivier », avec un ensemble d’oliviers millénaires aux troncs creusés par les années. Elle est également composée de céramiques et d’une coupole dans laquelle se reflète le ciel. A Roof for silence invite au silence, à la méditation et rappelle la catastrophe qui s’est produite dans

Recurring

Hala Wardé | A Roof for silence

abbaye de Jumièges 24, rue Guillaume-le-Conquérant ,Jumièges

A Roof for Silence est une installation de Hala Wardé, présentée dans les ruines de l’abbaye. L’architecte libanaise réunit autour de ce projet artistique la poétesse Etel Adnan et fait entendre ses poèmes, lus par Mika. Cette œuvre multiforme, spirituelle, est inspirée de toiles peintes, intitulée « Olivéa : Hommage à la déesse de l’olivier », avec un ensemble d’oliviers millénaires aux troncs creusés par les années. Elle est également composée de céramiques et d’une coupole dans laquelle se reflète le ciel. A Roof for silence invite au silence, à la méditation et rappelle la catastrophe qui s’est produite dans

Recurring

Hala Wardé | A Roof for silence

abbaye de Jumièges 24, rue Guillaume-le-Conquérant ,Jumièges

A Roof for Silence est une installation de Hala Wardé, présentée dans les ruines de l’abbaye. L’architecte libanaise réunit autour de ce projet artistique la poétesse Etel Adnan et fait entendre ses poèmes, lus par Mika. Cette œuvre multiforme, spirituelle, est inspirée de toiles peintes, intitulée « Olivéa : Hommage à la déesse de l’olivier », avec un ensemble d’oliviers millénaires aux troncs creusés par les années. Elle est également composée de céramiques et d’une coupole dans laquelle se reflète le ciel. A Roof for silence invite au silence, à la méditation et rappelle la catastrophe qui s’est produite dans

Recurring

Hala Wardé | A Roof for silence

abbaye de Jumièges 24, rue Guillaume-le-Conquérant ,Jumièges

A Roof for Silence est une installation de Hala Wardé, présentée dans les ruines de l’abbaye. L’architecte libanaise réunit autour de ce projet artistique la poétesse Etel Adnan et fait entendre ses poèmes, lus par Mika. Cette œuvre multiforme, spirituelle, est inspirée de toiles peintes, intitulée « Olivéa : Hommage à la déesse de l’olivier », avec un ensemble d’oliviers millénaires aux troncs creusés par les années. Elle est également composée de céramiques et d’une coupole dans laquelle se reflète le ciel. A Roof for silence invite au silence, à la méditation et rappelle la catastrophe qui s’est produite dans

Recurring

Hala Wardé | A Roof for silence

abbaye de Jumièges 24, rue Guillaume-le-Conquérant ,Jumièges

A Roof for Silence est une installation de Hala Wardé, présentée dans les ruines de l’abbaye. L’architecte libanaise réunit autour de ce projet artistique la poétesse Etel Adnan et fait entendre ses poèmes, lus par Mika. Cette œuvre multiforme, spirituelle, est inspirée de toiles peintes, intitulée « Olivéa : Hommage à la déesse de l’olivier », avec un ensemble d’oliviers millénaires aux troncs creusés par les années. Elle est également composée de céramiques et d’une coupole dans laquelle se reflète le ciel. A Roof for silence invite au silence, à la méditation et rappelle la catastrophe qui s’est produite dans