Recurring

Julie Vayssière | Le Somnambule

Maison des arts allée des Arcades, Le Grand-Quevilly

« Jamais un bon mot ne l’avait fait rire ; jamais un air d’opéra, une tirade de tragédie, ne l’avaient émue ; jamais, enfin, son cœur n’avait donné signe de vie, et, en la voyant passer dans tout l’éclat de sa nonchalante beauté, on aurait pu la prendre pour une belle somnambule qui traversait ce monde en rêvant. »  Cet extrait de la nouvelle d’Alfred de Musset, « Croisilles », compose partiellement la définition du mot « somnambule » dans de nombreux dictionnaires. Pour son exposition à la Maison des arts de Grand Quevilly, Julie Vayssière s’est intéressée à la figure de

Recurring

Julie Vayssière | Le Somnambule

Maison des arts allée des Arcades, Le Grand-Quevilly

« Jamais un bon mot ne l’avait fait rire ; jamais un air d’opéra, une tirade de tragédie, ne l’avaient émue ; jamais, enfin, son cœur n’avait donné signe de vie, et, en la voyant passer dans tout l’éclat de sa nonchalante beauté, on aurait pu la prendre pour une belle somnambule qui traversait ce monde en rêvant. »  Cet extrait de la nouvelle d’Alfred de Musset, « Croisilles », compose partiellement la définition du mot « somnambule » dans de nombreux dictionnaires. Pour son exposition à la Maison des arts de Grand Quevilly, Julie Vayssière s’est intéressée à la figure de

Recurring

Julie Vayssière | Le Somnambule

Maison des arts allée des Arcades, Le Grand-Quevilly

« Jamais un bon mot ne l’avait fait rire ; jamais un air d’opéra, une tirade de tragédie, ne l’avaient émue ; jamais, enfin, son cœur n’avait donné signe de vie, et, en la voyant passer dans tout l’éclat de sa nonchalante beauté, on aurait pu la prendre pour une belle somnambule qui traversait ce monde en rêvant. »  Cet extrait de la nouvelle d’Alfred de Musset, « Croisilles », compose partiellement la définition du mot « somnambule » dans de nombreux dictionnaires. Pour son exposition à la Maison des arts de Grand Quevilly, Julie Vayssière s’est intéressée à la figure de

Recurring

Julie Vayssière | Le Somnambule

Maison des arts allée des Arcades, Le Grand-Quevilly

« Jamais un bon mot ne l’avait fait rire ; jamais un air d’opéra, une tirade de tragédie, ne l’avaient émue ; jamais, enfin, son cœur n’avait donné signe de vie, et, en la voyant passer dans tout l’éclat de sa nonchalante beauté, on aurait pu la prendre pour une belle somnambule qui traversait ce monde en rêvant. »  Cet extrait de la nouvelle d’Alfred de Musset, « Croisilles », compose partiellement la définition du mot « somnambule » dans de nombreux dictionnaires. Pour son exposition à la Maison des arts de Grand Quevilly, Julie Vayssière s’est intéressée à la figure de

Recurring

Julie Vayssière | Le Somnambule

Maison des arts allée des Arcades, Le Grand-Quevilly

« Jamais un bon mot ne l’avait fait rire ; jamais un air d’opéra, une tirade de tragédie, ne l’avaient émue ; jamais, enfin, son cœur n’avait donné signe de vie, et, en la voyant passer dans tout l’éclat de sa nonchalante beauté, on aurait pu la prendre pour une belle somnambule qui traversait ce monde en rêvant. »  Cet extrait de la nouvelle d’Alfred de Musset, « Croisilles », compose partiellement la définition du mot « somnambule » dans de nombreux dictionnaires. Pour son exposition à la Maison des arts de Grand Quevilly, Julie Vayssière s’est intéressée à la figure de

Recurring

Julie Vayssière | Le Somnambule

Maison des arts allée des Arcades, Le Grand-Quevilly

« Jamais un bon mot ne l’avait fait rire ; jamais un air d’opéra, une tirade de tragédie, ne l’avaient émue ; jamais, enfin, son cœur n’avait donné signe de vie, et, en la voyant passer dans tout l’éclat de sa nonchalante beauté, on aurait pu la prendre pour une belle somnambule qui traversait ce monde en rêvant. »  Cet extrait de la nouvelle d’Alfred de Musset, « Croisilles », compose partiellement la définition du mot « somnambule » dans de nombreux dictionnaires. Pour son exposition à la Maison des arts de Grand Quevilly, Julie Vayssière s’est intéressée à la figure de

Recurring

Julie Vayssière | Le Somnambule

Maison des arts allée des Arcades, Le Grand-Quevilly

« Jamais un bon mot ne l’avait fait rire ; jamais un air d’opéra, une tirade de tragédie, ne l’avaient émue ; jamais, enfin, son cœur n’avait donné signe de vie, et, en la voyant passer dans tout l’éclat de sa nonchalante beauté, on aurait pu la prendre pour une belle somnambule qui traversait ce monde en rêvant. »  Cet extrait de la nouvelle d’Alfred de Musset, « Croisilles », compose partiellement la définition du mot « somnambule » dans de nombreux dictionnaires. Pour son exposition à la Maison des arts de Grand Quevilly, Julie Vayssière s’est intéressée à la figure de

Recurring

Julie Vayssière | Le Somnambule

Maison des arts allée des Arcades, Le Grand-Quevilly

« Jamais un bon mot ne l’avait fait rire ; jamais un air d’opéra, une tirade de tragédie, ne l’avaient émue ; jamais, enfin, son cœur n’avait donné signe de vie, et, en la voyant passer dans tout l’éclat de sa nonchalante beauté, on aurait pu la prendre pour une belle somnambule qui traversait ce monde en rêvant. »  Cet extrait de la nouvelle d’Alfred de Musset, « Croisilles », compose partiellement la définition du mot « somnambule » dans de nombreux dictionnaires. Pour son exposition à la Maison des arts de Grand Quevilly, Julie Vayssière s’est intéressée à la figure de

Recurring

Julie Vayssière | Le Somnambule

Maison des arts allée des Arcades, Le Grand-Quevilly

« Jamais un bon mot ne l’avait fait rire ; jamais un air d’opéra, une tirade de tragédie, ne l’avaient émue ; jamais, enfin, son cœur n’avait donné signe de vie, et, en la voyant passer dans tout l’éclat de sa nonchalante beauté, on aurait pu la prendre pour une belle somnambule qui traversait ce monde en rêvant. »  Cet extrait de la nouvelle d’Alfred de Musset, « Croisilles », compose partiellement la définition du mot « somnambule » dans de nombreux dictionnaires. Pour son exposition à la Maison des arts de Grand Quevilly, Julie Vayssière s’est intéressée à la figure de

Recurring

Julie Vayssière | Le Somnambule

Maison des arts allée des Arcades, Le Grand-Quevilly

« Jamais un bon mot ne l’avait fait rire ; jamais un air d’opéra, une tirade de tragédie, ne l’avaient émue ; jamais, enfin, son cœur n’avait donné signe de vie, et, en la voyant passer dans tout l’éclat de sa nonchalante beauté, on aurait pu la prendre pour une belle somnambule qui traversait ce monde en rêvant. »  Cet extrait de la nouvelle d’Alfred de Musset, « Croisilles », compose partiellement la définition du mot « somnambule » dans de nombreux dictionnaires. Pour son exposition à la Maison des arts de Grand Quevilly, Julie Vayssière s’est intéressée à la figure de

Recurring

Julie Vayssière | Le Somnambule

Maison des arts allée des Arcades, Le Grand-Quevilly

« Jamais un bon mot ne l’avait fait rire ; jamais un air d’opéra, une tirade de tragédie, ne l’avaient émue ; jamais, enfin, son cœur n’avait donné signe de vie, et, en la voyant passer dans tout l’éclat de sa nonchalante beauté, on aurait pu la prendre pour une belle somnambule qui traversait ce monde en rêvant. »  Cet extrait de la nouvelle d’Alfred de Musset, « Croisilles », compose partiellement la définition du mot « somnambule » dans de nombreux dictionnaires. Pour son exposition à la Maison des arts de Grand Quevilly, Julie Vayssière s’est intéressée à la figure de

Recurring

Julie Vayssière | Le Somnambule

Maison des arts allée des Arcades, Le Grand-Quevilly

« Jamais un bon mot ne l’avait fait rire ; jamais un air d’opéra, une tirade de tragédie, ne l’avaient émue ; jamais, enfin, son cœur n’avait donné signe de vie, et, en la voyant passer dans tout l’éclat de sa nonchalante beauté, on aurait pu la prendre pour une belle somnambule qui traversait ce monde en rêvant. »  Cet extrait de la nouvelle d’Alfred de Musset, « Croisilles », compose partiellement la définition du mot « somnambule » dans de nombreux dictionnaires. Pour son exposition à la Maison des arts de Grand Quevilly, Julie Vayssière s’est intéressée à la figure de