Ce nouveau Temps des collections s’est construit avec Agnès Jaoui. Depuis trois ans, chaque saison, le musée des Beaux-Arts de Rouen interrogent la présentation de ses œuvres et réalise des expositions-dossiers. Les nouvelles sont visibles jusqu’au 23 mai.

 

photo Jean-François Lange

photo Jean-François Lange

Le Temps des collections est arrivé au musée des Beaux-Arts de Rouen. Cette quatrième édition se déroule avec Agnès Jaoui. Pour la comédienne, réalisatrice et chanteuse, c’est un retour à Rouen. Elle est venue tourner avec Jean-Pierre Bacri, Anne Alvaro, Gérard Lanvin, Alain Chabat Le Goût des autres, sorti en 2000. On pouvait reconnaître le théâtre des Deux-Rives, la fontaine Sainte-Marie et les jardins de l’Hôtel de ville.

 

Pendant le tournage à Rouen, Agnès Jaoui n’avait pas eu le temps de découvrir les musées rouennais. Pourtant, lors des tournées, elle n’hésite pas à faire des escapades dans les musées avant de monter sur scène. « La peinture m’apaise, me redonne de l’énergie ». Elle tient une place importante dans la vie de l’artiste. Sylvain Amic, directeur des musées de Rouen a donc eu beaucoup d’intuition lorsqu’il a demandé à Agnès Jaoui d’imaginer ce Temps des collections. « Au début, je n’ai pas bien compris. Puis cela m’a plu. Je suis venue visiter le musée et des idées ont jailli. J’ai eu l’impression de participer à un jeu avec, entre mes mains, des trésors. Tout cela m’a amusé, ravi, mis en joie. J’ai trouvé ça passionnant. J’espère que ce n’est pas la dernière fois que l’on me fait une telle proposition ».

 

Trois regards

Lors de ce nouveau Temps des collections, Agnès Jaoui a imaginé trois expositions-dossiers. La première a pour thème Emma Bovary, l’héroïne de Flaubert. La comédienne propose là un jeu. Celui des ressemblances. Quand elle découvre des œuvres dans un musée, elle s’amuse toujours à trouver des ressemblances entre les personnages des tableaux et des membres de sa famille ou des amis. Avec Les Emma, les Charles et les Rodolphe, elle a réuni son casting idéal du roman.

 

Autre regard : celui sur le nu. « Je me suis posée la question du nu masculin et de la femme peintre ». Agnès Jaoui a rassemblé des tableaux issus des collections permanentes et des réserves. Elle s’interroge ainsi « sur la confiscation du regard de la femme sur la représentation de la nudité masculine dans l’histoire de l’art ».

 

Dans son dernier projet, Agnès Jaoui revient sur Le Goût des autres. Il y a des séquences du film, le tableau de Cécile Partouche visible dans de nombreuses scènes, et quelques œuvres, peintures et photographies, de la chanteuse. « Elles ont fière allure dans ce beau musée ». Elle partage là son goût à elle.

 

  • Jusqu’au 23 mai, tous les jours, sauf le mardi et les jours féries, de 10 heures à 18 heures, au musée des Beaux-Arts à Rouen. Tarifs : 5 €, 3 €, gratuit pour les moins de 26 ans et les demandeurs d’emploi. Renseignements au 02 35 71 28 40
  • Jusqu’au 23 mai, tous les jours, sauf le mardi et les jours fériés, de 14 heures à 18 heures au musée de la Céramique, à Rouen. Tarifs : 3 €, 2 €, gratuit pour les moins de 26 ans et les demandeurs d’emploi. Renseignements au 02 35 07 31 74.