Avec Insurrection, cinquième rendez-vous des Années sauvages, le collectif, emmené par Thomas Cartron et Sylvain Wavrant, proposent un regard singulier sur la jeune création contemporaine.

 

nosanneessauvagesCe sont Nos Années sauvages. Ce sont leurs années de découverte, d’expérimentation, de prise de risques. Pas facile de présenter son travail lorsque l’on est de très jeunes artistes. Avec Nos Années sauvages, Thomas Cartron, photographe, Sylvain Wavrant, styliste, proposent un temps fort sur la création des expressions plastiques et sonores contemporaines.

 

Du 16 au 18 juin, à l’ancienne école des Beaux-Arts à Rouen, quinze artistes font leur Insurrection. Dans le choix du thème de cette rencontre, il ne faut pas chercher une quelconque envie de révolution de la part de ce duo. « Insurrection est un mot très fort. Quand on l’entend seul, il dit en effet quelque chose de fort », commente Thomas Cartron. « Pendant ces années post-école, nous voulons tenter des choses », poursuit Sylvain Wavrant. « Cela doit générer du sens et de la beauté ». Nos Années sauvages, le cinquième volet, raconte des histoires individuelles et collectives. « Nous grandissons ensemble ». Il évoque les enjeux de la création, les engagements et les influences de ces jeunes artistes.

 

Lors de ces Années sauvages, mis en scène par Alexandre Dain, l’animal, comme « miroir de l’homme », est fortement présent dans les différents propos. C’est dans un lieu complètement transformé que le public est invité à découvrir les œuvres. Pour cela, il devra emprunter un parcours, se laisser guider par la voix de Sara Amrous et observer à travers des meurtrières peintures, installations, sculptures, performances… « Nous imposons des angles de vue pour créer des frustrations pour susciter un échange. Nous avons besoin des retours du public ». Le collectif questionne aussi le rapport entre spectateurs et artistes.

 

Cet événement, comme les précédents, fait l’objet d’une publication éponyme, distribuée à l’issue de la visite. Des textes pour parler des œuvres et des portraits d’artistes comme un album souvenir d’une expérience artistique.

 

 

  • Jeudi 16, vendredi 17 et samedi 18 juin à 19h30 dans l’ancienne école des Beaux-Arts, 27, rue Victor-Hugo à Rouen.
  • Nos Années sauvages avec Marc de Blanchard, Aude Bourgine, Thomas Cartron, Baptiste Conte, Danielle Delgrange, Thomas Dellys, Laurent Martin, Misha, Museau, Maël Nozahic, Arnaud Rochard, Tallisker, T.D.H., Matthieu Triolet, Sylvain Wavrant.