COVID 19 : Pas de concerts. Pas de spectacles. Pas d’expositions… nous avons une belle pensée et apportons tout notre soutien à tous les acteurs et actrices du monde culturel, particulièrement affectés par cette mesure. Prenez soin de vous. Restez chez vous et toujours aussi curieux !

Expo au CAC : le langage des signes de Nathalie Leroy-Fiévée

par | 12 décembre 2015 | Exposition

Il reste moins d’un mois pour découvrir la nouvelle exposition du centre d’art contemporain de la Matmut à Saint-Pierre-de-Varengeville. Jusqu’au 3 janvier, les œuvres de Nathalie Leroy Fiévée, ancienne élève de Claude Vialat dialoguent avec celles de Vladimir Skoda lors de cette exposition intitulée Résonnance des contrastes.

 

photo Arnaud Bertereau

photo Arnaud Bertereau

Dans ses œuvres, Nathalie Leroy-Fiévée emploie un langage pictural très personnel, composé de signes tels que le trait, le carré ou le cercle. Elle les conjugue dans une combinaison infinie de couleurs. L’artiste puise son inspiration dans ses souvenirs, ses rêves pour recréer des paysages imaginaires.

 

Au centre d’art contemporain de la Matmut à Saint-Pierre-de-Varengeville où elle expose avec Vladimir Skoda jusqu’au 3 janvier, Nathalie Leroy-Fiévée interroge l’espace autant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Ce sont avant tout les lieux qui l’inspirent. « Quand j’arrive dans un endroit pour exposer, je me promène à pied. J’observe l’architecture, les matériaux de constructions utilisés. J’essaie de ressentir l’ambiance, le climat. Je regarde les couleurs. Ici, il y a une densité de vert incroyable. J’ai aussi remarqué un silence qui règne ici ».

 

Imprégnée de cette atmosphère, Nathalie Leroy Fiévée s’est surtout emparé du parc du centre d’art contemporain. Elle a réalisé des peintures géométriques et naturelles sur les pelouses avec le gazon qu’elle cache, coupe ou laisse pousser, avec des minéraux rouges qui deviennent plus ou moins foncés ou clairs en fonction du taux d’humidité, avec des galets d’Etretat.

 

Dans le château, les peintures de Nathalie Leroy-Fiévée font écho aux installations extérieures et entrent en résonnance avec les œuvres de Vladimir Skoda. L’artiste propose un jeu labyrinthique avec Horizon des événements. Cette grande sphère imaginée par le sculpteur a pour particularité d’avoir une partie inférieure réfléchissante et une partie supérieure rugueuse. Nathalie Leroy-Fiévée emmène le visiteur dans un parcours dessiné au sol qui se reflète sur la sphère. C’est un chemin tortueux, sans destination précise dans lequel on peut se perdre.

 

  • Jusqu’au 3 janvier, du mercredi au dimanche, de 13 heures à 19 heures au centre d’art contemporain de la Matmut à Saint-Pierre-de-Varengeville. Entrée libre. Renseignements au 02 35 05 61 73 ou sur www.matmutpourlesarts.fr
  • Visite commentée de l’exposition : les dimanches13 et 27 décembre à 15 heures. Gratuit
  • Ateliers pour les enfants : les samedis 12 et 26 décembre à 14 heures. Gratuit. Inscription au 02 35 05 61 71.

 

Lire aussi l’interview de Vladimir Skoda

À lire également

amet, porta. suscipit dapibus consectetur commodo sed mattis dolor dolor.