Le temps est un thème récurrent dans l’œuvre de Perrine Lievens. Lors de La Ronde qui se déroule jusqu’au 26 mars dans l’agglomération rouennaise, l’artiste propose deux grandes installations au musée des Beaux-Arts de Rouen.

Perrine Lievens n’est plus tout à fait une inconnue en Normandie. Elle était une des six artistes de Voisins de campagne, un événement imaginé à l’automne 2016 par le Shed, centre d’art contemporain à Notre-Dame-de-Bondeville, pour des plasticiens en résidence de création dans des manoirs et des châteaux de la Seine-Maritime. Perrine Lievens a passé cinq mois au château de Bois-Héroult dans le pays de Bray et s’est nourrie de son environnement généreux.

Pendant La Ronde, elle présente deux installations au musée des Beaux-Arts de Rouen. La première, Notes de Printemps, porte la mémoire d’une nature. C’est un tas de centaines de feuilles qu’elle a ramassées au pied des arbres. Elle ne les a pas récoltées au hasard. Chacune a été choisie pour sa forme. Elle a ensuite trempé les feuilles dans diverses terres teintées, du gris au bleu, puis les a cuites dans un four à céramique. La cuisson a bien évidemment brûlé la feuille et laissé l’enveloppe de terre cuite.

Autre installation : Champs libres. Là, des corolles de graines de pissenlits sont insérées  dans des piles de journaux du Monde passés dans les rotatives sans être encrés. Avec cette création, « je voulais stopper l’actualité pour y intégrer la mienne ». Cette actualité qu’elle considère comme trop bavarde. Sur ces pages, les mots se sont envolés. Quant aux corolles, si fragiles, elles résistent, traversent les saisons. Perrine Lievens qui travaille toujours avec des matériaux improbables rappelle toute l’importance d’envisager les choses sur un temps long. Pour cela, elle instaure une délicieuse ambiance propice à la contemplation, à la rêverie. C’est très apaisant.

  • Jusqu’au 26 mars, tous les jours, sauf le mardi, de 10 heures à 18 heures, au musée des Beaux-Arts à Rouen. Renseignements au 02 35 71 28 40 ou sur http://mbarouen.fr/fr

 

Dans La Ronde

Depuis 2016, les 8 musées de la RMM (réunion des musées métropolitains) ouvrent une fenêtre sur l’art contemporain sous toutes ses formes. « Il y a ici des créateurs contemporains mais pas de grand lieu d’art contemporain. Il faut prendre cette question au sérieux », remarque Sylvain Amic, directeur de la RMM. La Ronde fait dialoguer de manière singulière les œuvres d’aujourd’hui avec les collections des musées. Elle se déroule jusqu’au 26 mars aux musées des Beaux-Arts, des Antiquités, de la Céramique, de l’Éducation et Le-Secq-des-Tournelles à Rouen, à la Fabrique des savoirs à Elbeuf, au musée Pierre-Corneille à Petit-Couronne, au musée industriel de la Corderie Vallois à Notre-Dame-de-Bondeville, 14 artistes présentent des installations, des peintures, des sculptures, des dessins, des photographies…