Astrid de Geuser collabore une deuxième fois avec l’Opéra de Rouen Haute-Normandie. Elle a signé les illustrations du Vaisseau fantôme de Wagner en 2013, puis de Hansel et Gretel de Humperdinck en 2014 et expose ses créations jusqu’au 31 janvier au Théâtre des Arts à Rouen.

 

afficheHanseletGretelC’est une jeune artiste pleine de fantaisie. Comme ses sculptures. Astrid de Geuser crée un univers, quelque peu enfantin, proche de la bande dessinée, du dessin animé. Elle cite volontiers dans ses références Terry Gilliam « pour le côté bricolage », Tim Burton « lors de ses débuts ».

 

Astrid de Geuser réalise pour la deuxième année consécutive l’affiche de l’opéra participatif de l’Opéra de Rouen Haute-Normandie. Après Le Vaisseau fantôme de Wagner, elle a été inspirée par Hansel et Gretel de Humperdinck. « C’est un de mes contes préférés. Hansel et Gretel m’a toujours parlé. C’est une pièce forte ». Astrid de Geuser a imaginé la maison de la sorcière, une installation présentée dans le foyer. L’extérieur se révèle appétissant avec ses murs de bonbons. Quant à l’intérieur, l’atmosphère se fait plus inquiétante avec le vieux grimoire, les fioles, les toiles d’araignée…

 

Illustratrice, sculptrice, plasticienne, Astrid de Geuser s’est vite libérée de sa formation académique pour trouver son vocabulaire. « Les techniques se nourrissent. Je pars toujours d’un croquis. Le dessin me permet de faire évoluer mon idée, de rebondir sur une autre. Le passage à la sculpture est une autre étape. Il faut se laisser surprendre ».

 

Dans son travail, Astrid de Geuser mêle le réel et le fantastique. Ses personnages blancs, expressifs, déambulent dans un no man’s land. Ses Dames, avec une chevelure dans le vent, jouent les belles élégantes avec leurs jambes qui n’en finissent pas.

 

Plus ludiques, les poules qui n’en font qu’à leur tête. Tout comme le Docman, le Blatteman ou le Clockman, sortes d’Inspecteur Gadget loufoques prêts à toutes les maladresses. L’univers du conte n’est pas très loin.

 

  • Jusqu’au 31 janvier au Théâtre des Arts à Rouen. Entrée libre.

 

A la galerie Duchoze

Astrid de Geuser s’est à nouveau consacrée à la peinture. Elle présente à la galerie Duchoze Les Oiseaux. Des œuvres peintes à partir de photographies. L’artiste lyonnaise a axé son travail sur le mouvement, sur la force et la fragilité des ailes. Ces oiseaux que l’on devine majestueux sont saisis, voire foudroyés, en plein vol.

 

  • Jusqu’au 6 janvier, de 14 heures à 19 heures à la galerie Duchoze à Rouen. Entrée libre.