Le flux des corps

par | 7 avril 2014 | Danse

La compagnie Epiderme de Nicolas Hubert interprète mardi 8 avril (Re)flux au Rive gauche à Saint-Etienne-du-Rouvray qui présente les trois lauréats du concours [Re]Connaissance.

 

photo Olivier Humeau

photo Olivier Humeau

Nicolas Hubert est un artiste pluriel. Il a fait un grand saut des arts plastiques à la danse en ayant fait un détour par la musique. De son passage à l’école supérieure des Beaux-Arts du Mans, il a gardé ce goût pour le travail entre l’ombre et la lumière. Percussionniste dans un groupe de rock, il ne peut concevoir une chorégraphie sans une création musicale. C’est justement lors d’un concert que la chorégraphe Marie Lenfant le remarque et l’intègre dans sa compagnie. « C’est un heureux hasard. Avec la danse, j’ai retrouvé des choses qui me plaisaient  dans la musique et dans l’expression artistique. C’est comme une contraction des deux disciplines ».

 

Nicolas Hubert a collaboré pendant huit ans avec Marie Lenfant. « Je me suis formé avec elle ». Il écrit son premier solo en 2000, fait de nouvelles rencontres, travaille à Bruxelles avec la compagnie Michèle Noiret, au Havre avec Hervé Robbe et crée sa propre compagnie, Epiderme, installée à Grenoble.

 

Au concours [Re]Connaissance, Nicolas Hubert a reçu le prix du public avec (Re)Flux, « une pièce dans laquelle nous avons voulu jouer sur les motricités du corps ». Elle repose donc sur le mouvement, sur les ressources de ce corps mis à l’épreuve. Sur le plateau, les trois danseurs marchent, sautent, rampent, courent, roulent… « Nous sommes comme des enfants dans une cour de récré ». Mais là, « le trio doit s’organiser pour se mouvoir ensemble. Ce qui crée des situations absurdes ».

 

[Re]Connaissance

Ce concours est une initiative du Pacifique, la Maison de la danse à Grenoble qui a pour objectif de soutenir la diversité de la création chorégraphique. Il réunit vingt salles, dont le Rive gauche à Saint-Etienne-du-Rouvray, qui doivent proposer une compagnie de son choix avec une pièce créée il y a moins de deux ans. Les trois lauréats bénéficient ensuite d’une tournée dans les lieux partenaires. La quatrième édition de [Re]Connaissance présente (Re)Flux de la compagnie Epiderme, Petites Perceptions de Noé Soulier et Altérité de Bouziane Bouteldja et Caroline Lamaison.

 

 

  • Mardi 8 avril à 20h30 au Rive gauche à Saint-Etienne-du-Rouvray. Tarifs : de 15 à 8 €. Réservation au 02 32 91 94 94.

À lire également

non quis sed id, et, id