COVID 19 : Pas de concerts. Pas de spectacles. Pas d’expositions… nous avons une belle pensée et apportons tout notre soutien à tous les acteurs et actrices du monde culturel, particulièrement affectés par cette mesure. Prenez soin de vous. Restez chez vous et toujours aussi curieux !

High Dolls en concert

par | 9 octobre 2013 | Concert, En famille

C’est un vrai concert de rock avec de véritables compositions originales, des réels instruments de musique, des lumières, de la fumée… A l’affiche : les High Dolls, des marionnettes issues de l’imaginaire de la compagnie Opéra Pagaï. C’est mercredi 9 et vendredi 11 octobre au théâtre de La Foudre à Petit-Quevilly.

 

Alain Gariteai

Alain Gariteai

Il y a des retours que l’on attend toujours avec impatience. Celui d’Opéra Pagaï qui a joué 80 % de réussite en fait partie. Ce collectif d’artistes inclassables invente des formes artistiques hybrides, audacieuses, hilarantes et non dénuées de sens. Avec les High Dolls, il se penche sur le phénomène de la célébrité.

 

Les High Dolls sont des idoles, un groupe culte formé de trois sales gosses. « Ce sont les archétypes de ce que nous pouvons trouver dans toutes les personnalités du rock », souligne Sébastien Genebes. Il y a Puck, guitariste, le leader du groupe, charismatique, « hyper prétentieux, mégalo mais tellement charmant ». Judy est batteuse et chanteuse. « C’est une rebelle à fleur de peau ». Quant à Jack, bassiste, il est plutôt introverti, un peu immature, un musicien curieux à la recherche de nouvelles sonorités.

 

 

Pas de parodie. Les High Dolls donnent un vrai concert. Sébastien Genebes, Sophie Cathelot et Benoît Chesnel manipulent à vue des êtres en latex, en plastique et en bois. Ils jouent sur de véritables instruments de musique leurs propres chansons. Des textes qui expriment ce que ces jeunes artistes ont sur le cœur. C’est donc énergique et revendicatif.

 

Comme dans les vrais concerts, il y a parfois des accidents. Il y a en aura bien un lors ce spectacle qui est en fait une belle farce. « Sans condamner la célébrité, nous l’interrogeons », remarque Sébastien Genebes. Les trois High Dolls ne sont rien sans leur manipulateur. « Se pose ainsi la question du charisme de l’interprète. Le manipulateur n’existe pas sans sa marionnette. C’est à la marionnette que le public envoie de l’amour. Exister dans le regard de l’autre, c’est avoir une âme ». Il est donc possible d’être à la fois une star et un personnage plein de vacuité.

 

  • Mercredi 9 octobre à 15 heures, vendredi 11 octobre à 19h30 au théâtre de La Foudre à Petit-Quevilly.
    Tarifs : 5 €, 3 €. Réservation au 02 35 03 29 78 ou sur www.scenationale.fr

 

Autres infos sur www.operapagai.com

 

Retrouver lors de cette saison Opéra Pagaï au Havre les 8 et 9 février avec 80 % de réussite et du 3 au 6 juin avec Cinérama.

Renseignement sur www.levolcan.com

 

À lire également

luctus libero Aenean efficitur. Curabitur sem, lectus tristique dolor suscipit elit. dapibus