Jahen Oarsman offre “Windows”

par | 12 mai 2020 | Vie culturelle

Jahen Oarsman, auteur, compositeur et interprète normand, sort Windows, un EP avec 4 titres écrits pendant le confinement et interprétés avec des chanteurs et chanteuses amateurs. Ce bel album est en téléchargement gratuit.

Pendant le confinement, Jahen Oarsman a bien organisé son temps sur un rythme de deux semaines. La première : il écrivait une chanson le lundi, l’enregistrait le mardi, mettait en ligne une vidéo avec les instructions pour les choeurs le mercredi, compilait les voix le jeudi et le vendredi et partageait la chanson le samedi. La deuxième semaine, c’était repos. « Je laissais revenir l’inspiration ». 

Un moment d’espoir

Huit semaines plus tard, il sort un EP, réalisé par Valentin Ducreux, avec quatre titres, qu’il offre grâce à un téléchargement gratuit. Windows est un magnifique album aux ambiances suaves et caressantes qui viennent apaiser, réconforter et raviver la petite flamme d’espoir. Windows (fenêtre en anglais) comme pour garder un lien avec l’extérieur. « L’idée est venue quand j’étais à ma fenêtre en train de regarder dehors. J’ai pensé que nous étions beaucoup comme cela, devant nos fenêtres ».

Dans Windows, Jahen Oarsman invite tout d’abord à ralentir nos rythmes de vie dans Take it slow, la chanson la plus blues. « C’est bien pour la planète et pour nous aussi, pour nos propres écosystèmes. L’économie est certes importante mais l’essentiel est de sentir bien, de faire des choses qui ont du sens ». Moment de douceur avec Hope, puis planant avec Again, une chanson d’amour pour rappeler que « les fins sont aussi des débuts ». Fine clôt cet EP avec cette « quête de sens. Nous cherchons tous un équilibre ».

Windows arrive après une année d’écriture et à la veille d’une tournée annulée en raison de la crise sanitaire. « Je savais que l’on serait confinés pendant pas mal de temps. Étrangement, je l’ai vécu de manière plutôt positive. Il était nécessaire de prendre des mesures exceptionnelles pour la santé de tous. Mais cela reste compliqué de ne pas pouvoir sortir. Cela a amputé une partie de ma liberté ». 

Avec 150 chanteurs et chanteuses

La réponse de Jahen Oarsman à des périodes chaotiques : la musique. « Le confinement, c’est naturel pour moi, une phase pendant laquelle je crée. Quand j’ai pensé à la situation que nous sommes en train de vivre, j’ai pris la guitare. C’est toujours un mécanisme qui revient dans ces moments-là. Cette fois, j’ai eu envie de faire des choses nouvelles pour casser la monotonie » et virtuellement les barrières posées pendant cette pandémie. 

Pour enregistrer les quatre titres de Windows, il a fait appel à des choristes amateurs. Après la diffusion des parties de chœur, des chanteurs et chanteuses lui ont envoyé leur contribution vocale. « Presque 150 personnes ont participé à ce projet. Il y a 50 chanteurs sur chaque chanson. Certains ont chanté plusieurs fois. Nous avons pu réaliser un projet ensemble. Cela a apporté un sentiment de bien-être, nouer un lien ». Une occasion pour l’artiste normand de retrouver des chanteurs et chanteuses de la chorale euroise Au Cours de l’Iton.

Pour Jahen Oarsman, ce confinement a été aussi un moment de préparation à l’enregistrement de son premier album avec une dizaine de titres composé fin 2019 et début 2020. En juin, il sera au Near Deaf Expérience, le studio de Renan Luce, installé dans la campagne bretonne, entouré de son complice, Valentin Ducreux, du duo Éric Cervera et Sébastien Lorho. « Pour cet album, j’avais envie de passer un cap. J’ai besoin de leur expérience pour effectuer ce travail de réalisation et parvenir à une cohérence ». La sortie du disque est prévue pour le début de l’année 2021.

  • Pour écouter : Windows
  • photo : Jahen Oarsman © Darius Broobecker

À lire également

dolor eget Sed nunc venenatis, ultricies suscipit Aenean