40 spectacles, 142 représentations, 18 compagnies françaises dont 7 normandes, 15 propositions d’artistes internationaux… Voilà pour les chiffres. La première saison de David Bobée en tant que directeur du Centre dramatique national de Haute-Normandie promet de délicieux instants. A découvrir lors de la présentation vendredi 26 septembre au théâtre de La Foudre.

 

"Warm" photo Sophie Colleu

« Warm »
photo Sophie Colleu

Les créations de David Bobée enchantent, bouleversent, interrogent, émerveillent. Le metteur en scène, devenu directeur du centre dramatique national de Haute-Normandie, pioche dans le répertoire classique et porte des textes contemporains, s’empare de multiples outils au service d’un théâtre politique, exigeant, intelligent, moderne. On ressort toujours différent d’une pièce de David Bobée. Alors sa première saison était bien évidemment très attendue. Elle est à la hauteur de toute espérance parce qu’elle est empreinte de belles promesses et d’audace.

 

Une saison. La transdisciplinarité définit cette saison qui est marquée par Lucrèce Borgia de Victor Hugo, une pièce qui a été créée en juin à Grignan et qui a fait une grande partie de l’actualité culturelle cet été. Le CDN accueille Fanny de Chaillé avec Le Groupe. « Dans ce spectacle très visuel, elle donne une autre valeur aux mots », note Charlotte Flament, secrétaire générale. Dans Mon Amour, Thomas Ferrand relit Dom Juan de Molière. Ali et Hedi Thabet sont présents avec deux pièces différentes. Dans la première, Nous sommes pareils à ces crapauds…, ils évoquent le mariage. Dans la seconde, Ali, il est question de l’altérité. Ahmed Madani raconte le destin d’une jeunesse dans Illumination(s).

Avec Automne en Normandie, le CDN reçoit le metteur en scène japonais Oriza Hirata qui porte un regard singulier sur La Métamorphose de Kafka. Là, le corps humain se transforme en androïde. Un rendez-vous unique : la soirée Humain, post-humain ou une occasion de découvrir de jeunes artistes inventifs.

 

Un CDN en Haute-Normandie. Il est né de la fusion de la scène nationale de Petit-Quevilly/Mont-Saint-Aignan et du théâtre des 2 Rives à Rouen. « La réunion des deux équipes a créé quelque chose de dynamique. Cela augure de bonnes choses », se réjouit le directeur. L’objectif d’un centre dramatique national : être « un pilier de la politique culturelle ». Comme tout CDN, il doit « être un pôle de création ». En Haute-Normandie, il « répond à un besoin : faire rayonner la créativité haut-normande ».

 

Un pôle de création et de production. Philippe Chamaux l’a rappelé, le CDN doit «  permettre de fabriquer des spectacles. Le premier a été Lucrèce Borgia ». « Le plateau est ouvert aux équipes », insiste le directeur adjoint. Durant cette saison vont l’investir plusieurs compagnies comme La Sixième Heure, Hominem te esse, Marcel et ses drôles de femmes, Akté, le Chantier 21 Théâtre, La Ricotta, le Théâtre extensible, Florent Mahoukou. Marc Lainé revient avec un autre projet, Vanishing Point.

De nouveaux rendez-vous avec Les Labos. « Nous confions le plateau pendant quinze jours à un metteur en scène qui présente ensuite son travail durant une semaine. Là, il y a le droit à l’essai, à l’échec », commente David Bobée. Premier Labo avec Alain Bézu, fondateur du théâtre des 2 Rives, qui travaille sur Le Rêve de d’Alembert de Diderot. Les suivants sont proposés au Chat foin de Yann Dacosta, puis à Ilya Shagalov.

 

Les artistes associés. Un auteur, des metteurs en scène et des acrobates forment cette communauté d’artistes. Il y a Ronan Chéneau, écrivain complice. David Bobée a mis en scène plusieurs textes de cet auteur à l’écriture percutante. Les deux artistes se sont rencontrés à l’université et ne se sont plus quittés. Marc Lainé et Bérangère Jannelle sont deux jeunes metteurs en scène. Le premier présente Spleenorama avec Bertrand Belin, la seconde s’est penchée sur des textes de Deleuze dans Le Petit Z et Z comme zigzag. Edward Aleman et Wilmer Marquez, artistes colombiens, forment un duo de portés acrobatiques. Ils étaient dans le Roméo et Juliette de David Bobée. Ils ouvrent la saison du CDN avec Warm, une pièce très sensuelle.

 

 

  • Présentation de saison vendredi 26 septembre à 19h30 au théâtre de La Foudre à Petit-Quevilly.
  • Premier spectacle : Warm de David Bobée, du 2 au 7 octobre au théâtre des 2 Rives à Rouen. Tarifs : 14 €, 9 €. Réservation au 02 35 03 29 78 ou sur www.cdn-hautenormandie.fr
  • Programmation complète : ici