Alain FleurySoucieux de présenter la bande dessinée sous toutes ses formes, le Festival Normandie Bulle accueille Trop grand vide d’Alphonse Tabouret au Théâtre L’Echo du Robec à Darnétal jeudi 26 septembre.

 

Le Festival de BD d’Angoulême a initié il y a quelques années les « concerts de dessins », en demandant à des dessinateurs de réaliser en direct de croquis pendant qu’un chanteur donne son concert. Assez ludique, mais d’un intérêt artistique relatif, ces événements ont le mérite de faire sortir la bande dessinée du seul cadre de l’album.

 

 

Poursuivant un travail important autour de la lecture à haute voix, la compagnie rouennaise Alias Victor a proposé il y a un an et demi aux Médiathèques de Rouen d’étendre sa mission de diffusion des textes littéraires au 9ème art. Un pari tenté et réussi avec l’adaptation du Trop grand vide d’Alphonse Tabouret de Sibylline, Capucine et Jérôme d’Aviau, paru chez Ankama en 2010.

 

Avec Alain Fleury à la direction artistique de cette « Lecture buissonnière » et au jeu, Sophie Caritté, Alexandre Rasse à la musique et Camille Sénécal à la vidéo, l’album  prend une vie nouvelle, d’une autre nature, contée comme un luxueux livre d’images. Un spectacle vivant en somme, avec des comédiens incarnant avec générosité chaque personnage, un environnement musical vivant et juste, et des projections vidéo  « animant » planches, cases et personnages de manière très dynamique. L’histoire d’Alphonse, petit bonhomme « né de la dernière pluie » dans une forêt, et qui décide un jour d’aller voir ailleurs s’il y est ! Ses étranges aventures, plus expressives que littéraires sur le papier, s’incarnent sur scène avec beaucoup d’amusement, de candeur, mais aussi de sensibilité et de profondeur.

 

« Il faut toujours veiller à entretenir le lien organique existant entre écriture, mise en scène et jeu. » Alain Fleury précise « C’est la notion de parole qui prévaut au travers de tout cela ». Une exigence de tous les instants capable de faire entendre les textes autant que les intentions des auteurs qui les écrivent. Et la BD ne déroge pas à la règle, le travail de vidéo  apportant la dimension visuelle évidemment indispensable à son adaptation. Un cocktail étonnant qui éclaire ce Trop grand vide

 

  • Jeudi 26 septembre à 20h30 à L’Echo du Robec à Darnétal
  • Tarifs : 11 €, 5 €. Réservation au 02 35 88 61 73 ou sur www.echodurobec.com
  • Spectacle tout public à partir de 8 ans

 

plus d’infos sur le festival : www.normandiebulle.com