La compagnie Bilbobasso joue “Polar”

par | 10 septembre 2021 | Art de la rue

Avec Polar, la compagnie Bilbobasso emmène dans un cabaret des années 1930 où se croisent danseurs de tango et gangsters dans une ambiance de feu. C’est vendredi 10 septembre à l’espace Marc-Sangnier à Mont-Saint-Aignan.

Au point de départ de ce spectacle, il y a un coup de foudre pour le tango lors d’un voyage en Argentine. « C’est une danse que l’on connaissait mais de manière lointaine et édulcorée. En fait, elle nous a accrochés, étreints de l’intérieur et nous sommes entrés dans un tourbillon. Avec le tango, nous sommes dans la sobriété, l’élégance, la retenue, aussi le silence. Il y a une extrême communication silencieuse entre les danseurs qui sont accrochés l’un à l’autre. Cela crée un rayonnement très puissant et magnétique ».

Delphine Darius et Hervé Perrin ont été tant « pénétrés » par le tango qu’ils ont eu besoin de l’amener sur leur scène. « Il s’est imposé à nous comme quelque chose d’inépuisable. Avec lui, nous avons senti une vague déferler sur nous ». Ils le mélangent à leur art. Ces deux artistes, fondateurs de la compagnie Bilbobasso, aiment jouer avec le feu. Et ils le maîtrisent d’ailleurs très bien. Tango et pyrotechnie sont les deux ingrédients de cette création, Polar, jouée ce vendredi 10 septembre à l’espace Marc-Sangnier à Mont-Saint-Aignan pour l’ouverture de la saison 2021-2022.

Ce thriller aux allures de cartoon plonge dans l’univers des cabarets des années 1930. Il y a un pianiste ténébreux, un contrebassiste solitaire, une chanteuse, croqueuse d’hommes, une femme à la recherche d’un réconfort et un gangster souvent maladroit. Les relations entre ces cinq personnages ne sont pas simples et vont même s’enflammer avec l’apparition d’un coffre-fort. Le feu sera le reflet des émotions de ces femmes et de ces hommes qui aimeront se déchirer, se réconcilier et danser.

Infos pratiques

  • Vendredi 10 septembre à 21h30 à l’espace Marc-Sangnier à Mont-Saint-Aignan.
  • Spectacle gratuit
  • photo : Joris Hol

À lire également